Avatar Taurusel

Critiques de Taurusel

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.1

Dad is Superman

[SPOIL éventuel] (sans grande incidence, rassurez-vous...) Quelles différences entre Bryan (Liam Neeson) et Superman ? Procédons point par point : - voler, seulement Superman. Bon. - yeux lazer, idem. - costume : rouge et bleu + cape pour Superman, costard-cravate pour Bryan. Still no match. - souffle surpuissant, encore raté pour Bryan. Décidément. - invincibilité, Superman et Bryan. Ah, enfin !... Lire la critique de Taken

10 7
Avatar Taurusel
7
Taurusel ·
Bande-annonce
8.0

Clint n'est plus seul. Lee arrive. Par le train. Et il fait une sale gueule.

[A prononcer en anglais] "- 16... 17... 22... *Clint fronce les sourcils, dubitatif. 22 ? ... *BANG !!! ... 27. - Any trouble Boy ? - No, Old Man. I thought I was having trouble with my adding. *Crachat et léger hochement de tête satisfait. It's all right now." ... Et Pour Quelques Dollars de Plus sublime les maigres défauts ou manques de Pour Une Poignée de Dollars, réalisé 2 ans... Lire l'avis à propos de ...Et pour quelques dollars de plus

60 9
Avatar Taurusel
9
Taurusel ·
Bande-annonce
7.7

Vengeance fantasmagorique

Nuées de brouillard, silence musical aux échos naturels, vide oppressant, voilà la conception métaphysique de la vengeance des esprits sur les vivants par Kaneto Shindo. Film sur fond de dramatisme -commun à tant de films japonais- et de surnaturel, la vétusté de ce long-métrage atypique n'entache en rien l'expérience unique qu'il engendre chez le spectateur. Sans être fascinant ni ronflant de... Lire l'avis à propos de The Black Cat

17 10
Avatar Taurusel
8
Taurusel ·
8.1

Une sanglante fresque de l'Homme Occidental

David Gemmel est un auteur étonnant. Juste et précis dans le choix de ses mots, il s'exprime sans détour, sans contre-vérité, sans simulacre. Sa gouaille et son style transplantent les récits des épopées de ses personnages dans un cocon de réalisme saisissant. Les dialogues et les situations transpirent une crudité parfois bestiale, mais dont l'Homme, s'il ne cède pas face à l'hypocrisie, ne... Lire la critique de L'Épée de l'orage - Rigante, tome 1

11 16
Avatar Taurusel
10
Taurusel ·
Bande-annonce
8.0

Why so serious ? It's only a Joke...er

Fan inconditionnel du personnage Batman depuis tout petit, j'apprécie toujours ce héros, qui est un des seuls personnages de comics-like à ne pas posséder de super-pouvoirs. C'est un homme et, à l'origine, il semble si tourmenté qu'il choisit la voie nocturne et renonce à exister autrement. Car Bruce Wayne n'est qu'une façade qui a disparu depuis longtemps, et seule son apparence riche et... Lire l'avis à propos de The Dark Knight - Le Chevalier noir

24 14
Avatar Taurusel
9
Taurusel ·
Bande-annonce
8.3

Mythique.

Il se dit communément que la suite d'un film n'égale jamais la qualité du premier volet. Cette vérité a fait son chemin et n'a que TRES rarement été prise en défaut. Mais à toute règle ses exceptions. Lorsqu'on parle du Parrain 2 sans avoir encore eu l'occasion de le visionner, mais que l'on a pu se délecter du Parrain, lequel frise effrontément la perfection, on se dit que la barre est... Lire l'avis à propos de Le Parrain : 2e Partie

42 3
Avatar Taurusel
10
Taurusel ·
Bande-annonce
8.0

La Chose du Désert de Glace

J'avais toujours entendu de belles choses sur La Chose. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, dès le générique d'introduction, je vois apparaitre "Kurt Russel", puis... "Music by Ennio Morricone"... A ce moment-là, je ne sais pas pourquoi, mais je me suis dit que The Thing, je n'allais sûrement pas regretter de l'avoir lancé. Ici, les -mauvaises- longueurs sont inconnues pour Carpenter.... Lire l'avis à propos de The Thing

24 10
Avatar Taurusel
9
Taurusel ·
6.6

Superbe

J'ai mis des années avant de me convaincre de regarder ce film, et j'ai très rapidement compris mon erreur. Le jeu des acteurs est criant de réalisme et captivant dans la qualité des interprétations. Je salue bien bas les performances d'Eddy Mitchell, excellent, de Sabine Azéma, qui touche également l'excellence, et bien entendu celle du très regretté Michel Serrault. La réalisation est... Lire la critique de Le Bonheur est dans le pré

15 14
Avatar Taurusel
9
Taurusel ·
Bande-annonce
8.2

Sentence Biblique

Love and Hate, ou comment personnifier l'un des tueurs les plus charismatiques du cinéma. Robert Mitchum excelle dans un rôle aux antipodes de ses prestations habituelles. Charismatique et effrayant, attachant et révulsant, il incarne à la perfection les antagonismes comme en témoignent ses tatouages de phalanges, LOVE à droite, HATE à gauche. Toutefois, plutôt que de m'évertuer à encenser cette... Lire l'avis à propos de La Nuit du chasseur

31 45
Avatar Taurusel
10
Taurusel ·
Bande-annonce
7.7

L'Homme à l'état sauvage

Sam Peckinpah est vraiment un réalisateur hors du commun. En défiant constamment la chronique par sa manière de dénoncer les faux-semblants acquis par l'Homme civilisé, il peut certainement être encore considéré comme énervant aujourd'hui. Preuve en est de la "critique" faite par quelqu'un qui lui a mis 4 en écrivant sans jamais justifier pourquoi il avait mis une telle note (et qui a d'ailleurs... Lire la critique de Les Chiens de paille

54 14
Avatar Taurusel
9
Taurusel ·