Avatar Théloma

Critiques de Théloma

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.6

La sorcière et l'ogre de barbarie

S'il y a quelque chose de très intéressant dans ce petit film d'horreur qui aurait pu ressembler à n'importe quel autre, c'est sa construction narrative. En effet, Ghosland repose en grande partie sur la même idée scénaristique que Mulholland Drive : donner à voir les représentations mentales d'un des personnages sans qu'on ne sache jamais où se situe la frontière entre le... Lire l'avis à propos de Ghostland

40 24
Avatar Théloma
8
Théloma ·
Bande-annonce
6.4

Intéressant...je prends !

Le thème de l'invasion extraterrestre au cours de laquelle des aliens prennent l'apparence d'humains a donné lieu à de nombreux films. Deux me sont venus à l'esprit en voyant celui-ci : Hidden (1987) de Jack Sholder et le très étrange Under the skin de Jonathan Glaser. Deux films qui ont en commun l'idée de montrer l'incompréhension de... Lire l'avis à propos de Avant que nous disparaissions

12 4
Avatar Théloma
7
Théloma ·
Bande-annonce
6.1

Gloubiboulga

On ne peut pas nier qu'Alex Garland ait souhaité proposer quelque chose d'intéressant avec cette histoire de zone extraterrestre résistant à toute forme d'exploration ou de compréhension de la part des humains. Le projet était ambitieux et l'attente à la hauteur. Le problème, c'est qu'en dehors d'un dernier quart d'heure relativement réussi, le film ne propose non seulement... Lire l'avis à propos de Annihilation

21 27
Avatar Théloma
3
Théloma ·
Bande-annonce
6.3

Survivance mode d'emploi

Alors bien sûr, si vous avez pris votre ticket de cinéma dans l'idée 1) de vous faire peur avec des zombies 2) de découper au sabre des zombies 3) de jouer à attrape-moi si tu peux avec les zombies 4) de changer de zombie toutes les trois secondes pour remplacer ces petits écervelés ...bref de vous faire le trip zombies habituel, mieux vaut tout de suite vous faire à l'idée que ce... Lire l'avis à propos de La nuit a dévoré le monde

17 18
Avatar Théloma
8
Théloma ·
Bande-annonce
7.4

Enferrés

Contrairement à ce que laisseraient supposer les premiers plans du film, ainsi que l'affiche qui s'y réfère, Jusqu'à la garde n'est pas le récit d'un combat équilibré, c'est au contraire celui d'un bras de fer asymétrique. Asymétrie entre d'un côté une mère, ses deux enfants, sa sœur, ses parents, bref une tribu soudée dans l'adversité et de l'autre côté, un père uniquement épaulé... Lire la critique de Jusqu'à la garde

16 14
Avatar Théloma
7
Théloma ·
Bande-annonce
6.3

Cyanure et vieilles gambettes

Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume disait en 26 lettres bien comptées le fameux pangramme rendu célèbre par Georges Perec. Woody Allen, très loin des considérations ludiques de l'Oulipo, nous propose quant à lui de faire la connaissance avec le vieux juge qui court et qui... Lire l'avis à propos de L'Homme irrationnel

13 24
Avatar Théloma
8
Théloma ·
Bande-annonce
6.9

GobieMan vs RotFingers

On peut reprocher au film de Guillermo del Toro un scénario pour le moins tiré par les écailles avec cette femme de ménage qui accède comme elle veut à un projet militaire top secret ; on peut lui reprocher des bizarreries ici ou là comme cette salle de bain qui se remplit entièrement d'eau en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ; on peut lui reprocher ses personnages... Lire la critique de La Forme de l'eau

50 15
Avatar Théloma
8
Théloma ·
Bande-annonce
7.3

Ce feu qui le consume

(Attention, S - O - - E R !) A la suite de Memento, Fight Club ou surtout le Mulholland Drive de David Lynch, The Machinist est construit sur le principe de l'altération de la réalité. Celle que subit Trevor Reznik, un ouvrier célibataire que nuits blanches et manque d’appétit ont littéralement transformé en zombie... Lire la critique de The Machinist

14 11
Avatar Théloma
7
Théloma ·
7.6

L'importun c'est d'aimer

Voir ou revoir Le Ciel peut attendre à l'aune des relations femmes/hommes d'aujourd'hui ne manque pas d'intérêt. Le film de Lubitsch raconte en effet, sur le mode rétrospectif, la vie d'Henry Van Cleve, un séducteur invétéré qui du haut de ses 10 ans découvre, non sans en tirer quelque enseignement, que pour se faire accepter de la gent féminine il... Lire la critique de Le Ciel peut attendre

14 14
Avatar Théloma
8
Théloma ·
Bande-annonce
7.3

Des mots d'oiseaux aux maux Damour

Il y a dix ans, le beau film d'Ari Folman Valse avec Bachir évoquait déjà les fantômes du passé, ceux du massacre perpétré par les milices chrétiennes contre les Palestiniens des camps de Sabra et Chatila avec la complicité des militaires israéliens d'Ariel Sharon alors ministre de la défense. Les choix d'Ari Folman contribuèrent au... Lire la critique de L’Insulte

19 6
Avatar Théloma
8
Théloma ·