Avatar Thibaud Savignol

Critiques de Thibaud Savignol

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.4

"Plonge et couvre-toi !"

Avec ce huit clos en extérieur Kitamura nous plonge directement au cœur de son film. Fini la sempiternelle introduction d’une bande de jeunes qui part s’éclater le temps d’un week-end. Pas de quarterback, de pom-pom girl ou de geek fumeur de joints (clichés dont La cabane dans les bois s’était intelligemment moqués). Ils sont en co-voiturage, ne se connaissent pas pour la plupart. Au bout de... Lire l'avis à propos de Downrange

2
Avatar Thibaud Savignol
6
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
5.1

"I'll swallow your soul !"

Ayant participé aux scénarios de Knock Knock et The Green Inferno aux côté d’Eli Roth, le réalisateur chilien, se lance le pari de revisiter le mythe. Conscient du lourd héritage auquel il doit faire face, il aborde le genre sous un angle déjà entre-vu, mais jamais poussé aussi loin. Lors du braquage d’un politicien corrompu, 3 jeunes femmes se retrouvent confrontées à la fille de ce dernier,... Lire l'avis à propos de L'Exorcisme de Tamara

3
Avatar Thibaud Savignol
6
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
5.9

Lollypop Candy

Un pitch classique, répondant aux canons du genre. Cependant, Coralie Fargeat va y injecter une dose de modernité à travers notamment le lieu de départ qu’est la villa. High-tech et au design léché, ce choix de décor permet une critique beaucoup plus frontal, loin des rednecks d’I spit on your grave ou de La dernière maison sur la gauche. Ce sont des individus parfaitement civilisés qui vont... Lire l'avis à propos de Revenge

Avatar Thibaud Savignol
7
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
7.8

"Peine max pour Max Payne !"

Sur PlayStation 2 : Sorti la même année que les monuments Metal Gear Solid 2 et Silent Hill 2, Max Payne est un autre exemple des barrières qui étaient en train de se briser entre jeu vidéo et cinéma au début des années 2000. Bien qu'à cette période c'était surtout dans un sens, le grand écran n'allait plus tarder à faire les yeux doux à l'industrie vidéoludique. Max Payne se pose donc là, en 2001, comme... Lire le test Max Payne sur PlayStation 2

Avatar Thibaud Savignol
7
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
8.6

Terreur en 128 bits

Sur PlayStation 2 : Jeu fait le temps d'une nuit avec un ami, il est incroyable de constater que 15 ans après sa sortie, le jeu n'a pas pris une ride. Alors oui, techniquement la maniabilité accuse un peu les années lorsqu'il s'agit d'orienter James ou de combattre comme il faut les monstres qui hantent la ville. Mais au-delà de cet aspect, il n'y a pas grand chose à reprocher. Au contraire même, l'âge... Lire le test Silent Hill 2 sur PlayStation 2

2
Avatar Thibaud Savignol
9
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
5.0

Pour qui sonne le Skype

Véritable exercice de mise en scène, la réalisation s’adapte à son sujet dès les premières minutes. Nous sommes projetés sur une vidéo internet, assistant au suicide d’une étudiante. Image choc et originelle qui n’aura de cesse de hanter le long-métrage. En effet, le film est intégralement filmé comme un écran d’ordinateur, sans recul. Le spectateur est lié aux décisions de la protagoniste... Lire la critique de Unfriended

Avatar Thibaud Savignol
7
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
3.8

Poker face

Si l'on excepte le très sympathique giallo Le sang des Innoncents, retour nostalgique à sa trilogie animale, les années 2000 sont une véritable descente aux enfer pour le Maestro. Mother of Tears, bien que flirtant plus souvent avec le Z qu'autre chose, avait pour lui un gore craspec et une ambiance plutôt réussie, tandis que Giallo narrait une enquête potable à... Lire la critique de Card Player

2
Avatar Thibaud Savignol
2
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
6.6

En rouge et noir.

Cette adaptation s’appuie sur son point fort qu’est Deadpool, charismatique et iconique. Reynolds l’interprète à merveille, restituant sa fougue verbale et son penchant pour l’ultra-violence. Véritable star du film, le rythme effréné lui permet d’enchaîner les répliques qui font mouches et les références geeks bien placées (les clins d’œil à Alien 3 et X-Men sont tordants). Train lancé à... Lire la critique de Deadpool

2 3
Avatar Thibaud Savignol
5
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
6.3

Quand Steve devient Jobs

Avec Steve Jobs, Danny Boyle s'attaque pour la seconde fois de sa carrière au biopic. 127 heures étai un huit-clos solitaire, véritable exercice de style où il filmait pendant les 3/4 de son film un individu pris au piège. Tout le challenge reposait sur l'immobilité total de son personnage coincé au fond d'une crevasse. On se rend vite compte que son nouveau film n'est pas si éloigné de ce... Lire l'avis à propos de Steve Jobs

Avatar Thibaud Savignol
7
Thibaud Savignol ·
Bande-annonce
6.2

Ash au pays des cow-boys

Bien que délaissé à les fins des années 60 aux Etats-Unis, le western reste un genre légendaire auquel de nombreux réalisateurs se sont à nouveaux frottés durant les nineties (Impitoyable du vieux Clint, Wyatt Earp de Kevin Costner ou encore Maverick de Richard Donner). Suivant cette mouvance, Sam Raimi y plonge à son tour en 1995 avec Mort ou Vif. C'est tout d'abord au niveau du... Lire la critique de Mort ou vif

6
Avatar Thibaud Savignol
5
Thibaud Savignol ·