Elithéo Lestrelin

@Urkopathe

Homme, 18 ans, France | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Bienvenue sur le profil d'un jeune élève de L1 en Philosophie (tentant d'être) hyper actif sur Sens Critique !

Mes notes sont totalement subjectives, mon barème aussi, j'ai conscience de surnoter parfois. Des fois, (quand j'en ai envie en fait. Et c'est rare) je m'explique.

Pour moi, le cinéma est ressenti : je vais aimer un film qui m'insuffle un sentiment ou une idée, et plus ce sera fort, plus je risque de l'aimer. C'est ça pour moi, conter et raconter.

J'ai rencontré le cinéma par un malentendu et il ne m'a jamais lâché.

Lire est vital à l'être humain, bien que je sois principalement engagé dans le cinéma et les jeux vidéos.

En terme de musique, je fonctionne par période, tantôt plutôt rock, tantôt dans une électro violente, puis une drum & bass calme.

Des fois je fais des tops, mais juste pour les badges.

Je fais rarement des listes parce que j'ai jamais d'idées originales.

Je baigne depuis toujours dans la science-fiction et autres récits fantasmagoriques, même si je n'ai aucun problème avec les récits réalistes.

J'aime les néons et la nuit, avec des ambiances un peu étranges et atypiques. Ce sont ceux qui expriment le mieux le talent et la beauté. Et les caddies aussi. Et les plans larges sont des plans que j'apprécie beaucoup. Mais moins que les plans-séquences qui me font tomber amoureux. J'aime aussi beaucoup les dessins animés sous forme de séries, car l'humour cartoonesque et absurde me font totalement délirer.

J'admire les travaux de David Lynch, Quentin Tarantino, Gaspar Noé, Takashi Ito et Nicolas Winding Refn.

Insulte moi et mes goûts si tu le veux : j'accorderai mon attention envers toi seulement si tu avance quelque chose d'autre qu'un "fdp"

_________________________________________________

"Vous qui dans les langueurs d’un esprit monastique
Ignorez de l’amour, l’empire tyrannique
Que vos cœurs sont heureux puisqu’ils sont insensibles.
Tous vos jours sereins, toutes vos nuits paisibles." Eternal Sunshine Of The Spotless Mind, Michel Gondry

Répartition des notes

  1. 110
  2. 175
  3. 223
  4. 331
  5. 455
  6. 814
  7. 1197
  8. 943
  9. 830
  10. 312

Comparez votre collection avec Elithéo Lestrelin

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Elithéo Lestrelin
  • Films
    Affiche Rambo III
    Sauvetage d'un naufrage

    Si toi aussi tu te sens seul.e, si tu vis une passe compliquée, si tu t'es fait largué.e, si tu as raté ton examen ou si tu t'es...

  • Morceaux
    Pochette Hate or Glory
    "Prête moi ta caméra, j'ai une idée"

    Extrait d'une soirée où des rêves ont pu débuter Ou ces sons qui me mettent des scènes de film à réaliser

  • Films
    Affiche Old Boy
    Un film, une musique

    Chaque film se doit d'avoir un thème musical, ou au moins une chanson déjà existante, bien que certains films fassent impasse...

Sondages de Elithéo Lestrelin
Critiques de Elithéo Lestrelin

Dernières critiques

Bande-annonce
6.6
Urkopabattu

(Manque d'objectivité flagrant) Après une claque qu'était Canine (allez voir la vidéo d'InThePanda sur le sujet, il expliquera toujours mieux que moi) et une déconstruction froide du film d'amour qu'était The Lobster, le retour de ce réalisateur avec Colin Farell et un titre aussi énigmatique que Mise à mort du Cerf Sacré à de quoi clairement intriguer, encore plus avec une palme du meilleur... Lire la critique de Mise à mort du cerf sacré

4
Avatar Urkopathe
9
Urkopathe ·
Bande-annonce
5.6
"As far as I can remember, I always wanted to be a gangster"

Sur PC : Dans le monde des GTA-likes et des représentations des Mafias, le cinéma et le jeu vidéo ont toujours fantasmé sur ce monde De Scarface (1932) à GTA San Andreas en passant par le Parrain, Les Affranchis ou encore Gomorra, le mafieux est quelqu'un de respecté, de classe, de génial. Et parmi ce florilège d'objets cinématographiques et vidéo-ludiques, une saga s'est démarquée pour son réalisme,... Lire le test Mafia III sur PC

1 2
Avatar Urkopathe
3
Urkopathe ·
Mentions J'aime de Elithéo Lestrelin

Activité récente

Statuts d'humeurs

Praey for the Gods (2019) Putain, j'y croyais plus.
Mutafukaz (2018) Sortie Officielle en salles : 23 mai ! Le loupez pas (comme Dofus), il est vraiment bon !
OVERKILL’s The Walking Dead (2018) Bon. Certes Payday était rigolo à jouer (avant le 46ème DLC). Raid... Bof bof. Mais là... Je sais vraiment pas si je dois m'attendre à quoi que ce soit