Avatar Velvetman

Critiques de Velvetman

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.6

N'est pas David Lynch qui veut.

Tu es mon miroir, je suis ton ombre. Difficile est la dualité du moi-même. Et avec Enemy, film au contour patibulaire, Denis Villeneuve décide alors de nous insérer dans l’esprit torturé d’un homme en proie au doute identitaire. Comme une sorte de puzzle grandeur nature qui placerait avec minutie ses indices au gré de son récit, Enemy narre la petite histoire d’Adam, un professeur... Lire la critique de Enemy

54 6
Avatar Velvetman
6
Velvetman ·
Bande-annonce
6.6

Freeze me

Dès ce premier plan fantomatique, les cris de désespoir semblent se napper d’une couche insurmontable de neiges. La quête de bienêtre sera sans doute rédhibitoire, funeste supercherie impossible à atteindre d’où une vengeance inéluctablement sans effet sur Chihiro. Les morts ne parlent plus et n’ont plus le temps de d’absoudre leurs méfaits. La chute est lancinante mais visiblement inscrite dans... Lire l'avis à propos de Freeze Me

12 7
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·
Bande-annonce
6.8

Daria chez les ploucs

Ce film fait penser à la série animée Daria. Irrémédiablement. On entend par là que Ghost World s’inscrit comme une sorte d’ersatz du genre teenage movie où l’on ressent le même cynisme juvénile et cette désinvolture caustique et oisive chez son personnage féminin. Un portrait aigre doux de marginaux qui se voient laisser sur le bas-côté de la route de la norme sociétale, à l’image de cette prof... Lire l'avis à propos de Ghost World

31 1
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·
Bande-annonce
6.1

Les Hauts du Hurlevent

Ce n’est pas la première fois que l'œuvre littéraire d'Emily Brontë se retrouve revisitée sur le grand écran. Cette fois ci, non sans audace, c’est donc au tour d’Andrea Arnold de tenter sa chance avec une nouvelle adaptation cinématographique qui s’avère toute personnelle mais à la puissance sensitive saisissante. Sachant qu’il est difficile d’adapter littéralement la profondeur de l’œuvre... Lire l'avis à propos de Les Hauts de Hurlevent

18 3
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·
Bande-annonce
6.8

Un remake à l'identique

Funny Games U.S. est un drôle d’énergumène. Un remake aux particularités bien distinctes, et qui derrière sa violence insoutenable, cache des velléités paradoxales. Un remake plan par plan Les remakes au cinéma sont devenus monnaie courante, et leur existence se base soit sur un motif financier soit artistique. Réhabiliter une ancienne franchise, surfer sur... Lire la critique de Funny Games U.S.

65 1
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·
-

Guilty of vengeance.

Envolée cinématographique lynchienne sur l’introspection psychique d’une actrice au sentiment de culpabilité enfoui dans les limbes (Mulholland Drive, Inland Empire), The Brutal Hopelessness of love est une déclaration d’amour a une actrice. Mai Kitajima. Je ne connaissais pas ce doux nom, mais sans nul doute que ces syllabes me tarauderont l’esprit encore bien longtemps. Faisant un peu le même... Lire la critique de The Brutal Hopelessness of Love

13 1
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·
Bande-annonce
7.8

Hana bi

Si vous vouliez une définition du mot mélancolie, Takeshi Kitano vous la donne avec une humilité presque sans égale dans Hana-bi, film crève-cœur tout en sensibilité et délicatesse. Un flic décoré, mutique, avec un passé qui pouvait s’avérer violent, voit impuissamment sa famille se désagréger devant ses yeux. Sa femme souffre d’une maladie incurable alors que quelques années auparavant sa fille... Lire la critique de Hana-bi

57 15
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·
Bande-annonce
7.4

Naked

Johnny est l’homme qui murmurait aux oreilles des âmes déchues. Un parolier de la mélancolie, un poète macabre de l’apocalypse. Il est la petite voix qui se fraie un chemin dans votre esprit pour se questionner sur la douleur des plus faibles, pour se demander : pourquoi, à quoi bon ? Il s’incruste sans rien ne demander à personne. Mike Leigh est anglais, et même s’il fait parler les plus... Lire l'avis à propos de Naked

21 2
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·
Bande-annonce
7.4

Hunger

Un seul mot : Hunger. Une claque visuelle qui laisse coi devant une telle maitrise déshumanisée, et pour laquelle, Michael Fassbender s’abandonnera corps et âmes comme il le fera pour Shame. Steve Mcqueen nous embarque dans un environnement cloisonné, où les corps et les esprits sont enchainés et dans l’incapacité de s’exprimer. Des détenus politiques (IRA) voient leurs revendications... Lire l'avis à propos de Hunger

29 8
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
Bande-annonce
7.7

La ligne rouge

Du haut de la colline, bien heureux celui qui décèlera le bien du mal. Dans les hautes herbes souillées par l’appas du gain de l’homme, les tirs sont fuyants, les pleurs commencent à jaillir, les cris s’écharpent dans un fracas se décomposant comme les cadavres laissés au gré des fumées. La nature est là, ne bouge pas, ne juge pas, est impuissance devant l’horreur conquise par une humanité... Lire l'avis à propos de La Ligne rouge

78 11
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·