Avatar Volte

Critiques de Volte

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.0

La vérité est ailleurs

Ma femme, ceinture noire de féminisme, m’a fait du forcing façon lobby pharmaceutique pour qu’on s’abonne à Netflix. En tant que mâle blanc oppresseur (bien qu'à moitié libanais), je suis resté ferme sur mes positions environ trois minutes… avant de céder. « Mais si, tu vas voir, y’a plein de séries extras ! » qu’elle me dit. Je connais ma femme et quand elle débute une phrase par « mais si... Lire la critique de Sex Education

44 8
Avatar Volte
3
Volte ·
Bande-annonce
6.7

La salsa du démon

Bonne nouvelle pour les nauséeux habitués à quitter la salle à mi-parcours, Noé a décidé de balancer son générique de fin en début d’étape. Le jeune Gaspar, cinquante-cinq ans, se veut audacieux. Il nous invite à découvrir sa piaule où s’entasse sa collection de dvd. Le procédé est d’une infinie finesse. À l’image d’un chômeur quinquagénaire faisant mine de bouquiner du Rimbaud devant une fac... Lire l'avis à propos de Climax

44 4
Avatar Volte
5
Volte ·
8.0

En marche vers la servitude sponsorisée

07 mai 2017. Je me faufile à l’intérieur de la foule. Cette dernière m’absorbe, me digère. Nous voilà devenus une masse humaine compacte, un conglomérat d’anonymes d’où s’extirpe une nuée de drapeaux tricolores. L’émotion est à son comble. En attendant l’arrivée de notre champion, nous chantons, nous dansons, nous agitons nos petits drapeaux. Soudain, l’un des nôtres s’écrie : “le... Lire la critique de Discours de la servitude volontaire

26 6
Avatar Volte
10
Volte ·
Bande-annonce
5.2

Et la lumière fut

Rien n’est plus effroyable pour une œuvre que se ramasser un 2. Cette note méprisante et glaciale. Car le 2 voyez-vous, c’est la corbeille assurée, ça ne vaut même pas une petite engueulade dans la partie commentaire, c’est l’indifférence totale. Même ce bon vieux 1 apparaît moins cinglant. L’œuvre pourra toujours se consoler en partageant la note avec la tripotée de nanar du site. Tandis que... Lire l'avis à propos de Dans le noir

70 4
Avatar Volte
2
Volte ·
Bande-annonce
6.4

Confessions Intimes

J’aimerais débuter cette critique par une révélation honteuse : j’aime regarder des films d’horreur. Par crainte du jugement d’autrui, je m’adonne à mon péché en cachette, à la hâte. Un moment de solitude et je file sur internet télécharger le premier film d’horreur venu, non sans prendre quelques précautions. Un petit coup de CCleaner pour effacer les traces du méfait, un dossier « impôts... Lire la critique de The Witch

65 12
Avatar Volte
8
Volte ·
Écouter
8.0

La machine à remonter le temps

Je me souviens d’un temps que les moins de 20 piges ne peuvent pas connaître. La période cassette audio, CD et minitel. Durant cette ère moyenâgeuse 3615 Ulla faisait des émules, 3615 Megaupload n’existait pas. Ouais mon p’tit loup, c’était une autre époque comme diraient ce bon vieux Guyness ou cette canaille de Djee. L’époque où un album avant d’être du son, c’était un objet, un vrai de vrai.... Lire la critique de Melas

10 5
Avatar Volte
8
Volte ·
5.4

On a échangé nos papas

L’autre soir, je débarquai triomphant sur NRJ12 et fut cordialement accueilli par une émission de téléréalité des plus singulières. En effet, se jouait face à moi un bien étrange spectacle : un énergumène au physique de catcheur et au faciès enfantin était occupé à malmener un vieillard à l’aide d’une clé de bras retournée. A noter, la meilleure réplique du colosse de treize ans qui laissait... Lire la critique de Shining : Les Couloirs de la peur

20 1
Avatar Volte
3
Volte ·
7.5

Voyage au bout de la haine

Si Nabe entre dans les femmes comme dans une cathédrale, je suis entré dans son premier livre comme dans un musée des horreurs. Roulement de tambour dans la poitrine, rétines agitées, douce appréhension qui précède la rencontre avec le “cerveau malade” d’un “salaud lumineux”. Le fameux Régal croulant sous les éloges et les crachats. Le Régal délicieusement dégueulasse. Une telle réputation,... Lire l'avis à propos de Au régal des vermines

8 4
Avatar Volte
7
Volte ·
Bande-annonce
6.7

Détumescence des sens

En découvrant ce documentaire, j’ai eu la fâcheuse impression de me faire berner, tout comme le spectateur lambda d’un film porno peut être dubitatif face aux hurlements bovins proférés par une actrice chevronnée en action. On nous promet un making-of de 10 ans, des milliers d'heures enregistrées, l’occasion de découvrir l’envers du décor… je rétorque qu’il n’y a là pas plus de six mois de... Lire l'avis à propos de Il n'y a pas de rapport sexuel

20 1
Avatar Volte
3
Volte ·
Écouter
-

La musique rend aveugle

Ce soir-là, je m’apprêtais à descendre du bus quand Vltava de Smetana résonna à travers mes vieux écouteurs décrépits. L’incroyable beauté de la chose me dégoulina dans les tympans jusqu’à me pétrifier d’extase. Mes yeux errèrent dans le vague un court instant et je la vis. Elle. J’aperçus d’abord la cascade... Lire l'avis à propos de Má Vlast

22 10
Avatar Volte
9
Volte ·