Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Avatar alb

Critiques de alb

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.0

Revenge

Un écrivain qui a tout perdu par la faute de sa femme, écrit un livre à propos d'un homme qui a tout perdu à cause d'une bande de voyous. Mais comme il le dit lui-même "Nobody writes about anything but themselves". Les deux histoires vont nous accompagner et être intiment liées jusqu'à la dernière minute du film où l'on peut alors considérer qu'il y'a peut-être pire vengeance que la... Lire la critique de Nocturnal Animals

1 1
Avatar alb
9
alb ·
Bande-annonce
6.5

How to Cut an Onion

Bon je surnote un poil, mais c'est juste pour compenser le manque d'exposition de ce film qui n'a même pas le droit à une sortie ciné dans nos contrées. Mais vraiment gros coup de coeur pour cette comédie adolescente, à dix milles lieux des "american pie" et autre "project X" et j'en oublie plein, où on essaie de faire rire à coups de gags débiles. Même si ok, la fille sensée être une... Lire l'avis à propos de The Edge of Seventeen

9 1
Avatar alb
9
alb ·
Bande-annonce
7.6

Le guide du détective holistique

Quand on découvre Dirk Gently, on pense immédiatement à Utopia. Le même humour sanglant, des persos complétement allumés, et une petite touche de surnaturel. On y ajoute un peu de bonne humeur et de sympathie et le tour est joué. Mais le principal atout de Dirk Gently est, comme son titre ne l'indique pas, de ne pas faire de Dirk, détective cabotin et délicieux mais qui pourrait... Lire la critique de Dirk Gently, détective holistique

6 4
Avatar alb
8
alb ·
Bande-annonce
6.4

Boston Strong

L'attentat perpétré lors du marathon de Boston en 2013, et la traque de leurs auteurs. Voici tout le film résumé en quelque sorte comme on l'attendait. Mais Peter Berg met au final surtout l'accent sur les habitants de Boston touchés de très près par les faits, avec des portraits bien construits, et un casting solide (Mark Wahlberg l'enfant du pays en tête), ainsi que sur les forces... Lire l'avis à propos de Traque à Boston

1
Avatar alb
7
alb ·
Bande-annonce
6.6

Oeil pour oeil

What the fuck did I just see ? J'avais déjà été partagé sur Drive, esthétiquement très fort, un peu moins sur le fond, mais quand même très marquant. J'avais zappé Only God Forgives. Mais là Nicolas Winding Refn, what the fuck ? Je dois être faché avec le cinéma danois, le suréalisme et tout ça, parce que c'est un peu le même ressenti que Laars Von Trier, là où beaucoup de... Lire la critique de The Neon Demon

Avatar alb
5
alb ·
Bande-annonce
7.2

Black Album - Song #2

Techniquement c'est assez époustouflant, le monstre est incroyable, et il accompagne superbement bien la frustration, les interrogations et la colère du jeune garçon (extrêmement bien interprété). Côté émotions ça prend aux tripes sévères. Alors où est-ce que ça pêche ? Peut-être dans la lenteur avec laquelle le film arrache le pansement, on prend son temps pour nous faire du mal, on... Lire la critique de Quelques minutes après minuit

Avatar alb
7
alb ·
Bande-annonce
6.0

Allez Jaqueline fait pas la gueule, ce qui compte c'est le voyage pas la destination

C'est sans aucune idée du pitch que je me suis calé devant la projection de Passengers. On y retrouve ici Chris Pratt, toujours aussi doué dans son role d'Harrison Ford des temps modernes : beau gosse, marrant, et pas avare d'auto dérision. Toute la première partie du film où il nous refait le coup de Cast Away avec un barman android à la place du ballon de volley, est soignée aux petits... Lire la critique de Passengers

6 1
Avatar alb
8
alb ·
Bande-annonce
7.5

O captain ! My Captain !

Que fait Viggo Mortensen quand il ne lève pas l'armée des morts ? : du homeschooling. Mais attention, la version survivor, avec cours de dépeçage d'animaux, de krav maga, et concours de débat sur le 14ème amendement de la constitution américaine (qui comme chacun sait définit la citoyenneté, contient les clauses de privilèges ou d'immunités, la clause de procédure régulière, la clause de... Lire la critique de Captain Fantastic

Avatar alb
7
alb ·
Bande-annonce
7.4

I can't beat it

Bon on va commencer direct par le truc qui fâche : tu peux pas me laisser devant un film de 2h15 où sur l'affiche il y'a écrit en gros : "Michelle Williams est éblouissante", et la laisser aussi peu longtemps devant la caméra. On est à la limite de la tromperie là ! Du coup j'ai du me rabattre sur Casey Affleck, c'est difficilement comparable, mais qu'est-ce qu'il est bon le bougre.... Lire la critique de Manchester by the Sea

1
Avatar alb
9
alb ·
Bande-annonce
7.8

Young girl

Le cinéma coréen et moi c'est pas forcément quelque chose d'évident (salut je suis le mec qui n'a aimé ni Old Boy ni Memories of Murder), mais là on est complètement sorti du thriller crasseux, pour plonger dans un huit clos théâtral de toute beaûuuté. Mademoiselle est un film en plusieurs actes où chacun de ces actes remettra en cause ce que l'on a appris, ou nous fera comprendre... Lire la critique de Mademoiselle

2
Avatar alb
8
alb ·