Fifty shades of blue.

Avis sur A New World Record

Avatar Scrabs
Critique publiée par le

Je m'étonne toujours de voir combien les albums des Electric Light Orchestra sont délaissés. Peu de notes, souvent aucune critique ; cette musique est-elle boudée ou tout simplement méconnue ? Pourtant, tout semble tenir du chef d'oeuvre, et cet album ne fait pas exception à la règle ; il est même peut-être le plus représentatif du caractère éclectique de Electric Light Orchestra.

Cinquante nuances de bleu ; pourtant, when you "feel blue", cette expression idiomatique anglophone renvoie plutôt à une idée de dépression, de mélancolie. Ici, c'est tout l'inverse qui s'opère ; comme si, en écoutant ELO, l'on ne pouvait jamais sombrer dans de néfastes humeurs alors que pourtant, certains morceaux sont teintés de mélancolie ou d'une étonnante profondeur.

Ce qui est fantastique avec la musique des ELO, c'est qu'elle donne tantôt envie de danser jusqu'à épuisement, tantôt de s'abandonner à l'horizontal pour savourer toutes les nuances de chansons plus transcendantes. Parfois un air oriental, parfois un appel interstellaire, pour redescendre sur terre ensuite ; tout est exécuté avec brio, les chansons s'enchaînent avec une rare justesse.

Cet album est, selon moi, d'une harmonie stupéfiante. Plein de surprises et à la fois, si limpide, comme s'il m'était étrangement familier dès la première écoute. Comme si cela me renvoyait à ce que j'ai de meilleur, au fond de moi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 802 fois
19 apprécient

Scrabs a ajouté cet album à 1 liste A New World Record

  • Albums
    Pochette Wish You Were Here

    Top 10 Albums

    Avec : Wish You Were Here, The Dark Side of the Moon, The Turn of a Friendly Card, A New World Record,

Autres actions de Scrabs A New World Record