Pochette Ágætis byrjun

Critiques de Ágætis byrjun

Album de (1999)

E-NOR-ME !!!!

Je viens de me prendre une claque monumentale. Cette claque porte un nom imprononçable pour le commun des mortels : Agaetis Byrjun. Cette claque est surtout transportée par un talent... que dis-je : un génie hors du commun (et qui n'a pas grand chose d'humain là non plus). Au point que cet album arrive directement dans mon Top 10 après une seule écoute. C'est puissant, c'est unique, c'est... Lire l'avis à propos de Ágætis byrjun

58 13
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Critique de Ágætis byrjun par Arcadien

Agaetis Byrjun est le deuxième album de Sigur Ros, sorti quelques temps après Von. Que s'est-il passé ? Plus j'y pense plus je suis persuadé qu'ils ont été influencé par une sorte d'onde cosmique, ou bien ils ont suivi les conseils des gnomes islandais (si, si, ceux qu'habitent dans les volcans aux noms imprononçables)... Peut être qu'ils sont juste doués ? Cette dernière hypothèse que mon... Lire l'avis à propos de Ágætis byrjun

22
Avatar Arcadien
10
Arcadien ·

Rencontre douce amère

Un album qui m'exècre dans ses tendances dégoulinantes autant qu'il peut me fasciner pour l'expérience sonore/sonique qu'il propose et l'émotion qu'il sait contenir. Ma première rencontre visuelle et auditive avec cet hybride reste d'ailleurs gravée dans mon esprit depuis plus de 15 ans comme peu d'autres disques y sont parvenus. Avec/malgré ses excès et ses contradictions, un disque j'en... Lire la critique de Ágætis byrjun

4
Avatar Khyber
7
Khyber ·

Rêve islandais

Qui n’a jamais rêvé de contrées où se mêlent volcan, montagne et grandes étendues blanches, de partir sur ces terres d’aventures sans d’autres buts que faire « un » avec la nature ? Sigur Rós vous emmènera en voyage dans ses morceaux où gronde la guitare/harpe d'un Jónsi armé de son archet et qui de sa voix enchanteresse se mêlent à la montagne. A chaque morceaux des montagnes se réveillent et... Lire la critique de Ágætis byrjun

7
Avatar Shanks-le-roux
10
Shanks-le-roux ·

les étoiles vibrent

L’herbe est fraîche et la terre un peu molle. La lumière des lampadaires, cachée par les silhouettes des maisons, se diffuse dans le ciel comme de la brume. Mon casque grésille un peu, alors je ne mets pas le son trop fort. La Voie Lactée est là, belle et immense. Quand on vit en ville, on en oublie qu’à la campagne, il suffit de sortir des grandes routes et de se perdre un peu pour retrouver le... Lire la critique de Ágætis byrjun

2
Avatar Garfounkill
9
Garfounkill ·