👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Un album total, une œuvre parfaite

A ce jour, on peut dire que ★ avait au moins deux phases successives.
Il y a d'abord la phase énigmatique de vendredi 8, samedi 9 et dimanche 10 janvier 2016. C'est la période à laquelle on découvre l'album, après sa sortie vendredi matin. 41:19 au compteur et un million de raisons d'être interpellé et de s'interroger : dès les premières écoutes, on sait qu'on est en train d'entendre quelque chose de bon, mais c'est d'une telle densité qu'il est difficile de s'y sentir tout à fait à l'aise. L'album est sombre, brumeux, électrique et fulgurant, mais aussi empreint d'une intense nostalgie. Impossible de rester insensible au disque, qui remue et intrigue : les bizarreries électroniques du morceau titre lui donnent des allures sensuelles, la caisse claire survoltée de 'Tis a Pity She Was a Whore inspire l'envie de se secouer furieusement dans tous les sens, la splendeur froide de Lazarus est immédiatement contrebalancée par la moiteur torride de Sue (Or in a Season of Crime), le minimaliste Girl Loves Me vient jouer les trouble-fêtes d'une superbe façon au milieu d'un album musicalement chargé, et l'enchaînement final Dollar Days/I Can't Give Everything Away renvoie tour à tour des impressions de mélancolie, de nostalgie et de sérénité, concluant ★ en évoquant des souvenirs du passé, citant subtilement Low ou 1. Outside. Mais quel sens donner à cet album archi-dense, presque opaque ? Un album qui s'écoute pourtant si vite, dont on ne passe aucun morceau ? Et quelle direction David Bowie peut-il prendre après un album aussi compact, un album qui n'a même pas de titre en toutes lettres, sans photo de couverture, un album qui s'appelle juste ★ ?

Pour tous ceux qui ont vécu la première phase, la deuxième phase débute le lundi 11 janvier 2016 à 7h30. "David Bowie died peacefully surrounded by his family after a courageous 18 month battle with cancer", un communiqué qui vaut pour un coup de poing dans le ventre. Immédiatement, instantanément, avant même de prendre vraiment le temps d'évaluer ce qu'il vient de se dérouler, ★ prend du sens - énormément de sens. Une dimension intensément douloureuse et triste, mais une cohérence inégalée, sans précédent, submergeante. C'était ça, le secret de ★ ; c'était prévu ; c'était calculé de cette façon. L'album dépasse à ce moment totalement l'exercice de style réussi ou l'étrangeté merveilleuse de la phase 1 : ★ c'est un testament, les derniers mois de son auteur, son adieu au monde et l'héritage qu'il nous laisse. Et la phase 2 explose à compter de cet instant la phase 1 en terme d'intensité émotionnelle, liant tous les morceaux, faisant de ★ un album épuré de toute scorie et d'une sincérité déchirante, rendant palpables les états d'âmes exacerbés dont l'album est rempli jusqu'à la démesure. ★ s'envole au-delà de l'album de musique, c'est la mort intime de son auteur convertie en œuvre d'art.
Difficile d'écouter quoi que ce soit d'autre jusqu'à ce que l'orage soit passé.

Minou
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Top 10 Albums et Les meilleurs albums de David Bowie

il y a 6 ans

9 j'aime

2 commentaires

★
Lucie_L
8

The star is shining still.

Ce 8 janvier, le jour anniversaire de Bowie, voit enfin la sortie de son dernier album « ★ », autrement dit « Blackstar », et cela après des mois de teasing à base de vidéo clip grandioses et de...

Lire la critique

il y a 6 ans

61 j'aime

20

★
guyness
8

L'étoile de la mort

ll y a deux façons d'écouter et d'apprécier le dernier album de Bowie. On peut d'abord le considérer comme le 26ème album de son interprète, à juger à l'aune de ses devanciers, et s'inscrivant dans...

Lire la critique

il y a 6 ans

52 j'aime

17

★
Krokodebil
10

Hate to say "Hate to say I told you so"

Il m'aura fallu un bon moment pour accuser le coup et me mettre à l'écriture sur le dernier et ultime album studio que nous aura offert David Bowie. Je crois que comme un peu tout le monde, je me...

Lire la critique

il y a 6 ans

51 j'aime

10

Contagion
Minou
5
Contagion

Roselyne approuve

Il a suffi d'une simple poignée de main, d'un simple voyage en avion et d'une escale malheureuse pour que la catastrophe se répande comme une traînée de poudre. De Tokyo à Minneapolis, la grippe se...

Lire la critique

il y a 10 ans

67 j'aime

13

Alien - La Résurrection
Minou
1

Alien, L'enterrement

La saga est flinguée à tous les points de vue ; j'ai vu ce film 3 fois de mon plein gré pour essayer de positiver mais définitivement rien ne passe, quand je le regarde je me sens comme une pute à la...

Lire la critique

il y a 11 ans

53 j'aime

12

Resident Evil : Retribution
Minou
7

Le Jour d'Après Kill Bill Reloaded : Les Deux Tours

Cinquième volet d'une saga qui n'en finit plus de nous ébahir, Retribution ne partait pas sous les meilleurs auspices. Après un Resident Evil : Extinction qui prenait un tournant hallucinogène à base...

Lire la critique

il y a 9 ans

44 j'aime

8