Pochette ( )

Critiques de ( )

Album de (2002)

  • 1
  • 2

Auprès de mon âme

Plus d'une fois je me suis perdu. C'est que la route est pas droite quand on veut faire le tour du monde, et encore moins quand on vise à trouver l'illumination d'une musique parfaite, le fracas spirituel de l'évasion. Alors on tourne, parfois en rond, souvent pour rien. Mais une fois qu'on a décidé de partir, impossible de revenir en arrière. C'est pas faute d'avoir eu des... Lire l'avis à propos de ( )

51 16
Avatar Black_Key
10
Black_Key ·

Avaler la Sigur, goûter le poison qui tue !

Il n’est pas question ici de mettre en doute le talent d’un groupe devenu phare ou de se farcir une quelconque vache devenue récemment sacrée. Il s’agit juste de dire qu’on peut passer totalement à côté, bien malgré soi et de bonne foi, d’une œuvre qui semble faire l’unanimité. Pas besoin de tailler dans le vif ou de cracher dans la soupe, le point de vue sera tout personnel, celui d’une... Lire la critique de ( )

17 26
Avatar Jambalaya
5
Jambalaya ·

Des mots

Chose étrange que l'esprit humain. On respire tous le même air, on a tous les mêmes organes, et nos cerveaux fonctionnent tous pareils. Pourtant on ne s'entend jamais. On ne peut pas vivre ensemble malgré nos divergences de pensée, de goûts artistiques ou culinaires. De la même manière qu'une vidéo YouTube aura toujours des pouces rouges même si tous les commentaires sont positifs. Et tout ça... Lire la critique de ( )

9 15
Avatar WeirdFish
10
WeirdFish ·

La boîte magique.

Pour faire simple, si je devais partir sur une île déserte et que je ne pouvais emporter qu'un seul album, ce serait définitivement lui que j'emmènerais. Construit en deux parties, l'une calme, l'autre plus violente, chacune constituée de 4 titres, l'album développe une ampleur sans précédent (et sans suite) dans la musique. Cependant, sa vraie grande force réside dans sa capacité à s'adapter à... Lire la critique de ( )

11
Avatar Winding
10
Winding ·

Critique de ( ) par Feedbacker

C'est beau, certes, je ne dirais pas le contraire. Il s'en dégage une "ambiance planante" (brrr). L'album est habité par une mélancolie majestueuse, tout en grâce. Mais c'est justement là que ça me gêne : c'est cet émerveillement constant. Je le trouve un peu trop propre sur lui comme album. Il donne cette superbe impression de voler au dessus des paysages froids et purs d'Islande mais d'une... Lire la critique de ( )

5
Avatar Feedbacker
6
Feedbacker ·

Critique de ( ) par doc

Cela fait bientôt un an que j'ai commencé à vraiment entendre parler de Sigur Rós. Encore un de ces artistes islandais je me suis alors dit, peut-être qu'un jour j'aurai l'occasion d'écouter ce que réalise ce groupe. Il faut dire qu'à ce moment je sortais de ma période WUB-WUB pour entrer dans la phase hip-hop (avec la découverte d'artistes vraiment tops, mais là n'est pas la question). Et donc... Lire l'avis à propos de ( )

4
Avatar doc
10
doc ·

Critique de ( ) par sven

La fin des années 90 a été le cadre de l'essor de l'indie-rock. Que cette indépendance soit réelle ou non (la plupart des labels lanceront ou achèteront leur marque indé), le public réceptif à une musique de plus en plus exigeante, en tout cas moins évidente et immédiatement efficace, s'agrandit. Avant même le revival rock, des groupes comme Slint, Mogwai ou Godspeed You ! Black Emperor ont... Lire l'avis à propos de ( )

5
Avatar sven
9
sven ·

( Introduire ici vos moments de solitude, de mélancolie, de nostalgie et de rêverie)

( La pièce était plongée dans une obscurité presque complète. Seule une lueur diffuse provenant d'un réverbérè situé à quelque mètres de la fenêtre perçait à travers les volets fermés. Alors que j'ouvris les yeux au milieu de la nuit, sans vraiment savoir pourquoi, je me demandai quelle heure il était, avant de décider de ne pas consulter mon GSM pour obtenir la réponse à... Lire l'avis à propos de ( )

2
Avatar TheMyopist
7
TheMyopist ·

L E S M O N T A G N E S Q U I C H A N T E N T

Ecouter et se laisser porter par cet album c'est s'interroger sur la naissance du monde. Entre douceur, plénitude et puissance ces musiques nous rendent insignifiants et provoquent des blessures narcissiques. C'est le lyrisme absolu, celui qui touche la grâce, celui qui permet d’extérioriser sa frustration d'être un homme. Lire la critique de ( )

2 1
Avatar MAXHEAD
10
MAXHEAD ·

Monde imaginaire n°1

Le bourdonnement des anges La lumière blanche autour de moi m'aveugle comme si je venais à nouveau de voir le jour pour la première fois et pourtant je n'ai rien d'un nouveau-né. Mes yeux s'habituent peu à la clarté, je suis allongé dans une grande prairie qui s'entend à perte d'horizon, je frotte mes yeux, comment étais-je arriver jusqu'ici et surtout ou se situe ce... Lire l'avis à propos de ( )

Avatar Tim Sønge
8
Tim Sønge ·
  • 1
  • 2