Écouter
Pochette Assume Form

Assume Form

(2019)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 4
  2. 2
  3. 9
  4. 26
  5. 65
  6. 141
  7. 358
  8. 327
  9. 102
  10. 28
  • 1.1K
  • 134
  • 172
  • 22

Liste de morceauxAssume Form

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
feat. Metro Boomin & Travis Scott
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
feat. Metro Boomin & Moses Sumney
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
feat. ROSALÍA
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
feat. André 3000
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:40)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
Critiques : avis d'internautes (7)
Assume Form
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'amour thérapeutique

Assume Form est le quatrième album du mélancolique James Blake. Dans une magnifique fusion perfectionniste des genres, on plonge dans un univers introspectif intime sur la puissance thérapeutique de l’amour. Le sexe, l’amour, le doute et l’espoir À la sortie du morceau Don’t Miss It, premier single de l’album, Pitchfork a loué le... Lire l'avis à propos de Assume Form

2
Avatar HDogson
9
HDogson ·
Découverte
Brillant

Les pochettes d'albums de James Blake en disent long sur sa progression en tant qu'artiste. Pour ses débuts en 2011, son visage était voilé et flou. La suite avec Overgrown était plus claire, mais on le voit se tenir au loin dans un paysage clairsemé et enneigé. Troisième volet, The Colour In Anything, est l'illustration de son homonyme, Quentin. Tout reposait sur...

25 5
Avatar Aur3l
8
·
De l'ombre à la lumière

Après trois albums passé dans une éblouissante dépression, James Blake quitte - un peu - l'ombre pour la lumière par la grâce de l'amour. Et sa musique n'en est encore que plus belle. Essorant les styles les plus éloignés de la trap à la musique espagnole pour les incorporer à son univers à base de samples pitchés distordus et de piano minimaliste, le britannique obtient un résultat... Lire l'avis à propos de Assume Form

2
Avatar AleksWTFRU
9
AleksWTFRU ·
j'aimerais plus

Nul doute que c'est un artiste très intéressant qui se balade entre la pop et le hip hop, une voix un poil aiguë qui nous amène vers la soul, Des morceaux qui sont travaillés, d'une part musicalement, le travaille de la rythmique, le temps de pause, un coté intimiste, moderne que j’apprécie, d'autre part mélodiquement ou rien n'est vraiment fait au hasard, bref intéressant. Alors pourquoi... Lire la critique de Assume Form

Avatar Phili pon
7
Phili pon ·
Critique de Assume Form par Marcel Kunwu

Il y a deux forces qui courent dans cet album : une électro et chill, une simili-expérimental (tendance Brian Eno) en creux. Les deux réussissant à se concilier. Mais au profit, majoritairement, de la première force. Lire l'avis à propos de Assume Form

Avatar Marcel Kunwu
6
Marcel Kunwu ·
Toutes les critiques de l'album Assume Form (7)
Vous pourriez également aimer...