Écouter
Pochette Automatic for the People

Automatic for the People

(1992)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 1
  2. 3
  3. 4
  4. 14
  5. 34
  6. 121
  7. 293
  8. 317
  9. 134
  10. 65
  • 986
  • 68
  • 135
  • 3

Liste de morceauxAutomatic for the People

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:29)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:50)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:07)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:16)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:14)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:21)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:17)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:27)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:16)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:07)

PostsAutomatic for the People

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (9)
Automatic for the People
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Maladie contagieuse

"Bonjour Docteur. J'ai un problème. - Bonjour. Dites-moi ? - Je n'aime pas R.E.M. - Ça arrive... - Non mais sérieusement, j'ai du mal à supporter : je zappe systématiquement de radio si j'entends "Losing my religion", je considère "Everybody hurts" comme le slow pour ados pré pubères le plus éculé et insipide du monde entier (avec Heal the World de Michael J. mais là c'est pour la bonne cause),...

22 4
Avatar Albatar
7
·
Exaltation !

Le titre de meilleur groupe de la planète en 1992, grâce à un album exsudant la tristesse jusqu'à la morbidité. Et si une monstrueuse beauté ruisselle littéralement de ces chansons, et si une exaltation étrange envahit l'auditeur, c'est bien là une énigme et un paradoxe de plus dans le monde si énigmatique et paradoxal de R.E.M. [Critique écrite en 1992] Lire l'avis à propos de Automatic for the People

5
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·
Découverte
The Gospel for Dummies

" R.E.M ? Ouais bof, chais pas trop... Entendu parler, c'est vieux non ? _ Quel âge tu as ? _ 23 _ Et t'écoutes quoi ? _ Bah un peu de tout t'as vu, du bon son quoi... _ Du son... Je vois oui. _ Nan mais R.E.M c'est le machin qui passe sur Nostalgie, je connais..." R.E.M ne vend pas de T-shirts chez H&M ( une obsession personnelle, oh ça va...) R.E.M n'est pas candidat à la... Lire la critique de Automatic for the People

5
Avatar Winslow_Leach
10
Winslow_Leach ·
Critique de Automatic for the People par Snake Plissken

Une collection de chansons folk abordant des thèmes aussi difficiles que la vieillesse, la mort et la douleur. Pas de dépression, juste une infinie tendresse. Chatoiement des claviers, luxuriance des cordes, séduction des guitares acoustiques : la musique de REM atteint sa pleine maturité. L’album le plus riche, le plus intemporel et le plus émouvant du groupe. Un pur chef d’œuvre de... Lire la critique de Automatic for the People

1
Avatar Snake Plissken
10
Snake Plissken ·
Critique de Automatic for the People par ben007

10 – la note parfaite. Un disque parfait ? Non. Mais alors pourquoi 10? Parce que l'album est totalement cohérent, il s'écoute d'une traite ce qui fait que les temps mort (« New Orleans Instrumental No. 1 » par exemple) passe aussi facilement. Et puis là, il commence fort (de « Drive » à « Everybody Hurts ») et termine en apothéose (de « Man on the Moon » à « Find the River »), ce qui est... Lire la critique de Automatic for the People

1
Avatar ben007
10
ben007 ·
Toutes les critiques de l'album Automatic for the People (9)
Vous pourriez également aimer...