Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Révélation

Avis sur Beautiful Freak

Avatar Eric BBYoda
Critique publiée par le

D'abord ces yeux, grands ouverts, comme si l'on croyait représenter l'innocence face à l'inacceptable brutalité du monde : mais ces yeux-là sont trop vides, trop monstrueux, pour qu'on ne les rejette pas, ne les craigne pas... Entre l'innocence forcément blessante et la monstruosité vulnérable, eels a choisi son terrain de jeu, restreint et bien borné, donc critiquable. La connexion avec Spielberg est parfaitement logique : la différence comme définition (a)sociale, mais aussi comme générateur d'affect et d'émotions facilement commercialisables. A équidistance entre la maîtrise de Randy Newman et la névrose de Kurt Cobain, la vraie révélation de 1996.
[Critique écrite en 1996]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 601 fois
2 apprécient

Eric BBYoda a ajouté cet album à 3 listes Beautiful Freak

Autres actions de Eric BBYoda Beautiful Freak