👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ma relation avec Indochine est un peu paradoxale. Si le groupe a largement contribué à mon entrée dans l’univers émo il y a quelques années, et même en comptant parmi mes amis quelques fidèles du groupe, je reste totalement hermétique à leur musique. Une constatation toujours d’actualité après que, plein de bonne volonté, je décidais d’écouter leur dernier album : Black City Parade.

Mes amis, quel effort ! Trop long, trop vide, désespérément fade, cet album est une dilution de vagues tendances électro-pop-new-wave assaisonnées d’une pointe d’amertume et de beaucoup, beaucoup de rien. Si quelques mélodies et introductions paraissent plutôt prometteuses, aucune ne créé de véritable déclic et l’album s’enfonce chanson après chanson dans les sables mouvants de l’ennui. Une fois de plus, le talent de Nicola Sirkis pour rendre n’importe quel air chiant à mourir est démontré avec brio.
Saint_Epondyle
4
Écrit par

il y a 9 ans

1 j'aime

Black City Parade
Psychedeclic
8

Monsieur Sirkis, vous êtes bien urbain !

Certains seront contents de l’apprendre : "Black City Parade" sera sans doute le dernier album d’Indochine. Parce que Sirkis a cinquante balais, parce que ça fait déjà trente ans que ce groupe...

Lire la critique

il y a 9 ans

9 j'aime

Black City Parade
Aske
7

Avant j'étais aigrie, mais ça, c'était avant. Mais toujours un peu quand même.

Plaçons le contexte: fan depuis quelques années déjà, je considère que l'âge d'or était l'époque Alice&June, tant pour le concept de l'album, que pour la qualité des concerts, et tout ce qu'il y...

Lire la critique

il y a 9 ans

8 j'aime

1

Black City Parade
Ominae
9

Indo forever.

Pas besoin d'en faire des tonnes pour expliquer à quel point ce nouvel album est une merveille. Au dessus du précédent (La république des météors), Black city parade est parfait de cohérence du début...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

4

Je suis au paradis
Saint_Epondyle
9

Critique de Je suis au paradis par Saint_Epondyle

Le dernier album de Thomas Fersen est une perle rare, très appréciable dans le petit monde de la scène française actuelle. Et ce, malgré une sortie assez discrète le mois dernier. Avec des thèmes...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime

Le Modèle de Pickman
Saint_Epondyle
8

Critique de Le Modèle de Pickman par Saint_Epondyle

Parmi les nombreuses nouvelles d’Howard Phillips Lovecraft, quelques-unes occupent une place un peu à part en ne faisant pas directement référence au Mythe de Cthulhu. C’est le cas du petit texte...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime

The Peaceful Riot
Saint_Epondyle
9

Critique de The Peaceful Riot par Saint_Epondyle

Le groupe français Empyr occupe une bonne place parmi mes très bonnes découvertes musicales de ces derniers mois. The Peaceful Riot, son premier album sorti en 2008 est vraiment une excellente...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime