Écouter
Pochette Black and Blue

Black and Blue

(1976)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 1
  2. 5
  3. 7
  4. 24
  5. 57
  6. 127
  7. 156
  8. 98
  9. 35
  10. 17
  • 527
  • 17
  • 59
  • 0

Liste de morceauxBlack and Blue

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:21)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:27)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:57)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:09)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:59)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:49)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:06)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:34)
Match des critiques
les meilleurs avis
Black and Blue
VS
Avatar Docteur_Jivago
6
Funky's Stones

Cet album a pour moi une résonance particulière, je l'ai toujours vu comme le début du déclin pour les Stones (toute proportion gardée, des déclins pareils, beaucoup de groupes aimeraient en avoir), un peu comme si les grandes inspirations studios étaient derrière eux, tombant maintenant dans une certaine paresse. Alors il y a bien des exceptions, je pense surtout à

22 11
Critique de Black and Blue par FlyingMan

Après deux albums critiqués à la suite (mais un seul ratage artistique), Mick Taylor s'en va, où plutôt, est prié de partir. Un manque de lucidité de Jagger qui lui fera porter tous les maux. Ron Wood, rentrant sans doute plus dans le rang, est appelé en remplacement. Persuadé d'être droit dans leurs bottes, les Rolling Stones enregistrent aux Pays-Bas (lieu à la mode depuis le Holland des Beach Boys) pour un album qui se veut aventureux. Il ne surfe finalement que sur une mode en cette année... Lire la critique de Black and Blue

3 2
Critiques : avis d'internautes (8)
Black and Blue
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Rayon de soleil

« ...it was her second name... » Vous vous souvenez du funky « Fingerprint file » en épilogue de « It's only rock & roll » ? Oui. Ok, très bien. Maintenant mettez « Black & blue » dans vos écouteurs. Et paaaaf !!! « Hot stuff » (sooo sexy)...... et re-paaaaaf !!! « Hey negrita »....... Je vous l'avais dit. Ils devaient se reprendre en innovant. 1976, le funk est dans la place. Et ce n'est pas... Lire l'avis à propos de Black and Blue

5 1
Avatar bboy1989
5
bboy1989 ·
Découverte
Des plaies et bosses ? Plutôt des bleus à l'âme !

1976, et la révolution punk avait déjà commencé, qui allait d'ici peu rendre les Stones ridicules, eux qui avait si suprêmement incarné le Rock et le Mal moins de dix ans plus tôt. Pire, c'est le moment que Jagger et Richards choisissent pour publier ce qui restera sans doute leur plus mauvais album, sans aucune conscience qu'ils sont en... Lire la critique de Black and Blue

2 10
Avatar Eric Pokespagne
3
Eric Pokespagne ·
Critique de Black and Blue par BenjaminSpringsteen

A quant remonte le déclin des stones ? Pour beaucoup cet évènement tragique démarra avec l’arrivé de Ron Wood , pour d’autre goat head soup représentait déjà le début de la fin, et les plus optimiste s’arrêtent à some girls. Il est vrai qu’après l’enchainement de classique du début des années 70, ces albums étaient clairement inférieur au légendaires let it bleed, exil on the main street et... Lire l'avis à propos de Black and Blue

2
Avatar BenjaminSpringsteen
6
BenjaminSpringsteen ·
Le pire des années 1970

Déjà It's Only Rock 'n Roll laissait présager de ce qui allait suivre : des guitares étriquées, un son étouffé, des titres de plus en plus longs. Mais il y avait tout de même 4 morceaux pour sauver l'album du naufrage total, tandis que sur ce Black & Blue le seul passage intéressant est un titre dû à Billy Preston ("Melody"). Et, soyons justes, "Crazy... Lire l'avis à propos de Black and Blue

Avatar Muffinman
2
Muffinman ·
Funk and Wood

Rien à jeter dans cette cuvée 76 des Stones. La pochette nous envoie leurs cinq tronches en pleine figure. Quatre bons titres et quatre excellents: Hot Stuff (funk), Hand of fate (du Stones façon Ron Wood), Melody (Blues façon Preston) et Fool To Cry (Ballade tubesque). Lire la critique de Black and Blue

Avatar Jean-Stéphane Roussille
9
Jean-Stéphane Roussille ·
Toutes les critiques de l'album Black and Blue (8)
Vous pourriez également aimer...