La Javel lave plus noir que noir

Avis sur Bleach

Avatar TL_firebird
Critique publiée par le

Il y en a qui sont entrés dans nirvâna par smells like teen Spirit et d’autres par in utero ...
Moi ce fut par bleach . Par hasard .

Fin des 80s, Ronald regan le républicain est président des États Unis. Kurt cobain traine avec ses potes crasseux des melvins dans sa cambrousse de l’état de Washington. Le grunge n’existe pas encore. Ils se foutent tous de la gueule des motley crue ou des guns n roses sur MTV.

Kurt a un microbe dans l’estomac , le microbe de la douleur. Il tâte de l’aiguille pour lui faire fermer sa gueule.
Kurt et son pote krist novoselic ont décidé de faire du rock car c’est cool . Et En 1989 paraît l’album bleach sur le label mythique sub pop.

Alors Kurt met un micro direct sur le microbe et il se met à hurler. Il hurle le dégoût de ce monde , de tous ces gens qui se prennent trop aux sérieux dans leurs manières hypocrites et leurs fringues ridicules. Kurt lui s’en branle de son apparence , il s habille cheap et ne lave pzs souvent sa crinière blonde . Entre deux squats et des nuits sous les ponts pas le temps de trouver la douche.

Et puis il se saisit d’une guitare bon marché, une pédale et un ampli d’occasion où prêter par des potos

Il va balancer des riffs gargantuesques sur des chansons avec des personnages ridicules.

La batterie est simple mais efficace et la basse impose sa masse et sa présence.

Kurt se traine pour gerber son space cake dans les chiottes du local de repet entre deux morceaux devant ses potes

Blew sera un classique nirvanesque jusqu’à la fin et le fameux MTV live and loud... papier cuts est sale et glacé. On a l impression d’entendre un long râle, la plainte du camé en manque ou de l’alcoolo qui vibre dans sa tête . A la recherche du Nirvana

Love buzz est une reprise d’un tube pop des 70´s, mais version cradingue. Le solo est millimétré et donne une impression de fausse décontraction . Il y a du travail qui a été fait sur la guitare déglinguée de Kurt.

Big cheese et ses effets de volume , le romantique about a girl, le nihiliste négative creep, l’iconoclaste mr moustache, l’absurde swap meet.. tout ces morceaux font hurler lunique pedale boss distorsion ds 1. On est loin de la perfection d’un Billy corgan esthète du son et sa collection de pédales de toutes les marque et toutes les époques. Non Kurt n’en a rien à foutre de la finesse c’est un rustaud. Il se fera quand même plaisir en jouant de là mustang et de la Jaguar sur nevermind. Il essaierai de les faire copuler pour créer la fameuse hybride jagstang mais celle ci ne sera jamais vraiment terminé par fender

Après bleach , en 1991 c’est butch vig qui va remettre de l’ordre et inventera le son chorusé de nevermind. Ce sera le jack pot . Kurt est une star crado qui ne comprend plus rien . Il ne sait pas quoi faire de sa thune à part acheter de la drogue . In utero sera son testament rock tandis qu’il montera au ciel comme le christ ressuscité sur MTV unplugged in New York . Kurt ne comprenait pas la méchanceté de ce monde . Ou alors il ne le comprenait que trop bien. Il aimait les petites guitares simples comme les mustang . Il aimait quand son estomac le laissait tranquille . Il aimait ses potes et un petit voire un gros spliff d’herbe . Il ne savait pas qu’il pouvait devenir heureux car petsonne ne lui avait dit que c’était possible . Alors un coup de fusil va le satelliser en 1994 dans la galaxie des légendes du rock et laissera orphelin la génération X . Adieu l’ami. TL

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 50 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de TL_firebird Bleach