Écouter
Pochette Blood on the Tracks

Blood on the Tracks

(1975)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 2
  2. 0
  3. 1
  4. 5
  5. 27
  6. 54
  7. 190
  8. 338
  9. 195
  10. 95
  • 907
  • 64
  • 177
  • 6

Liste de morceauxBlood on the Tracks

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:42)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:19)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:36)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:49)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:55)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:22)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:53)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:49)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:02)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:22)

PostsBlood on the Tracks

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (6)
Blood on the Tracks
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Blood on the Tracks par Shâhin

Un titre digne d'un polar, une pochette violacée un peu momoche ... Difficile d'imaginer à première vue combien le contenu de Blood on the tracks est beau. Ce qui fait l'unité et la singularité de cet album dans la production de Dylan, ce n'est pas un style commun distincitf, mais la déclinaison d'une même thématique. Certes, Blood on the tracks est globalement plus "sobre" que ses...

19 2
Avatar Shâhin
9
·
Dylan n'est pas coureur de fond

Souvent chez Dylan, l'écoute est agréable. Comme un film de bonne tenue, dont ne seraient retenues après visionnages que quelques fulgurances ; ce Blood On The Tracks déballe donc avec une certaine nonchalance ses titres les plus mineurs, laissant briller d'eux-mêmes les joyaux qu'il renferme. Et créer, par leur immédiateté, un contraste des plus vertigineux. Mais rappelons que Dylan est un... Lire la critique de Blood on the Tracks

11 3
Avatar Mr_Carnby
7
Mr_Carnby ·
Critique de Blood on the Tracks par olimacca13

L’année 1975 voit la séparation de Dylan et de son épouse depuis plus de dix ans. Très affecté il compose Blood on the tracks, un album très personnel, sous le coup de la colère, de la solitude et de la souffrance. Idiot wind ? L’incompréhension face à la rupture envers celle qu’il juge responsable de tout ! Simple twist of fate ? Comment il a pu en arriver là ? You’re a big girl now ? la plus... Lire l'avis à propos de Blood on the Tracks

3
Avatar olimacca13
9
olimacca13 ·
Découverte
Somment Dylanien

Quinzième album de Bob Dylan , un an après 'Planet Waves ' sorti en 1974 "Blood on the tracks" est dans un premier temps rapidement enregistré a new York mais Dylan qui n'aime pas trop le résultat final décide de reprendre la moitié des titres a Minneapolis . L'album est assez sombre , Dylan est en plein divorce avec Sara son épouse depuis 1966 et la mère de ses quatre enfants... Lire l'avis à propos de Blood on the Tracks

Avatar jimbomaniac
9
jimbomaniac ·
Californidéprime

C'est parti d'une bête référence : "Blood on the track, l'album des amours déçu par Bob Dylan". J'étais en période d'amour déçu, la voix de Dylan ne m'a alors jamais autant paru juste (faut le faire car c'est pas ma cam'). Comme quoi, californication, c'est pas seulement réservé à Red Hot Chili Pepper. Lire l'avis à propos de Blood on the Tracks

Avatar Moscow
7
Moscow ·
Toutes les critiques de l'album Blood on the Tracks (6)
Vous pourriez également aimer...