Écouter
Pochette Bloodflowers

Bloodflowers

(2000)
12345678910
Quand ?
6.5
  1. 3
  2. 4
  3. 15
  4. 14
  5. 47
  6. 106
  7. 152
  8. 83
  9. 39
  10. 10
  • 473
  • 15
  • 56
  • 2

Liste de morceauxBloodflowers

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:42)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(11:13)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:44)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:04)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:27)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:36)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:43)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:09)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:19)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:31)
Critiques : avis d'internautes (5)
Bloodflowers
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"You give me flowers of love / I let fall flowers of blood..."

Entre 1980 et 1990, Cure a sorti pas moins de sept albums. Huit si on y inclut « Japanese whispers », et c'est sans compter les projets annexes de Smith. Un rythme plus que soutenu, pour des résultats souvent très bons. Entre 1990 et 2000... Seulement trois. « Wish » avait ouvert la voie et surfait sur le succès de la décennie précédente, apportant tout de même sa dose de modernité. Puis il y...

11
Avatar Psychedeclic
9
·
Le gros gateau de Robert !

J'ai eu ma période "the cure" étant ado et celui ci fait partie des disques du groupe qui m'a pas marqué, bien au contraire. C'est l'indigestion totale pour tout vous dire avec ce "bloodflowers". Les titres sont archi long et répétitif. Chaque mélodie valable (et il y en à! ) est toujours gâché par cette manie d'étirer les morceaux à l'infinie (citons par exemple "39" ou le title track... Lire l'avis à propos de Bloodflowers

Avatar jan-gers
3
jan-gers ·
Découverte
Une putain de cohérence pour un album fabuleux.

De 1979 à 1989, The Cure nous a pondu huit albums merveilleux, du début de leur carrière à Disintegration, consécration ultime, Robert Smith et ses potes nous ont offert le meilleur d’eux-mêmes, de leurs cerveaux malades, pleins de rêves étranges, de cauchemars atroces et empli abondamment de talent créatif. La décennie 90 leur aura été fatal malgré le succès retentissant de Wish aux States :... Lire la critique de Bloodflowers

6
Avatar Adriou
9
Adriou ·
Critique de Bloodflowers par lehibououzbek

Non, non et re-non monsieur Smith ! Déjà que la pochette avec ton seul visage me dit que le narcissisme commençait déjà à frapper à ta porte au tournant du XXIè siècle, mais le contenu est, comment dire pour ne pas te vexer,..banal et fade. A la limite je sauverais Where the Birds Always Sing et Maybe Someday mais c'est TOUT ! Vous m'avez beaucoup déçu Robert, beaucoup. Avec Bloodflowers, je ne... Lire l'avis à propos de Bloodflowers

Avatar lehibououzbek
3
lehibououzbek ·
Toutes les critiques de l'album Bloodflowers (5)
Vous pourriez également aimer...