Écouter
Pochette Blue Lines

Blue Lines

(1991)
12345678910
Quand ?
7.5
  1. 3
  2. 7
  3. 13
  4. 21
  5. 84
  6. 315
  7. 966
  8. 1190
  9. 539
  10. 217
  • 3.4K
  • 215
  • 313
  • 13

Liste de morceauxBlue Lines

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:19)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:48)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:21)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:11)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:04)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:13)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:15)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:26)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:35)
Match des critiques
les meilleurs avis
Blue Lines
VS
1990, Bristol. Le trip-hop était né

Recette du trip-hop : - Prenez une base rythmique hip-hop - Rajoutez un simple flow rap cool ou une voix féminine douce et envoûtante - Faites parler votre imagination. N'hésitez pas à agrémenter le tout d'éléments jazz, reggae, funk, blues, rock, dub, électro, soul - Enfin pour terminer, ensoleillez ou assombrissez selon votre humeur Les années 80 représenteront à jamais le mauvais goût. Exagération et dérives en tout genre. Et ce, à tous les niveaux. Séries TV et films bourrés de clichés...

14 2
Critique de Blue Lines par Broyax

Avant Mezzanine et Protection, il y a Blue Lines et force est de reconnaître que ce premier album est plat et insipide. On y reconnaît bien sûr quelque peu le style de Massive Attack, traînant et coolos mais sans les ambiances et les sonorités des deux autres, infiniment plus réussis. Cela s'écoute donc distraitement et avec un certain ennui alors que par ailleurs quelques morceaux "rapent" carrément un peu trop : or l'on sait que le rap c'est mal sauf très rares exceptions ici et là.... Lire la critique de Blue Lines

Critiques : avis d'internautes (14)
Blue Lines
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Danser pour soigner son âme...

En 1991, naissait "Blue Lines", premier album jamais répertorié de dance-music pour l'âme... Une musique soyeuse et hypnotique, intelligente et sensuelle, trop rapidement étiquetée par les marchands : "trip hop", son de Bristol, etc. Que nous importait pourtant ? Ondulations de plaisir et suaves pulsations... mais comme dans un cocon de tristesse engourdie... Les clichés magnifiques... Lire l'avis à propos de Blue Lines

16 12
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·
« We were at our strongest then »

L’album magique qui a fait chavirer toute la scène British, transformé Bristol en ville-phare de la musique pour la décennie à venir, et lancé un nouveau style pour fêter la fin du siècle : le trip-hop. Quelque part à mi-chemin entre les rythmes jazzy, l’électro pure et dure, le rap, le hip-hop, et plein de trucs encore ... là, juste là, il y a un bout de terre sur lequel 3D et Daddy G, les... Lire l'avis à propos de Blue Lines

9 3
Avatar Wakapou
9
Wakapou ·
Bristol Calling

L'album Blue Lines comme point de départ d'un genre, le trip-hop, qui vers le milieu des années 1990 va déferler sur les ondes radio avec comme à chaque fois son lot de suiveurs et de copistes plus ou moins inspirés. Mais Blue Lines ne vient pas de nulle part. Ce disque synthétise à merveille une mutation des musiques noires et blanches qu'il faut aller chercher du côté de l'after-punk et de... Lire la critique de Blue Lines

8 2
Avatar David Mennessier
9
David Mennessier ·
Si je ne devais prendre qu'un album sur une île déserte...

Yep, voilà tout est dit. Sur cet album, toutes les plages sont au pire bonne, et au mieux mythiques. "Unfinished Sympathy" bien sur, mais certaines sont sous estimées, comme "Daydreaming", ou "Lately". Si vous voulez savoir comment on se sentait dans une ville des années 90, écoutez cet album. Si vous voulez écouter de la bonne musique, écoutez cet album. C'est... Lire l'avis à propos de Blue Lines

2 1
Avatar Madghast
9
Madghast ·
Découverte
Dance music for the head...

On pourrait souligner beaucoup de choses à propos de cet album. On pourrait souligner le génie créatif qui habite ce disque, le formidable mélange de style qui s'opère sur chaque titre, les immenses qualités de musiciens tels que 3D, Tricky ou Daddy G, les voix parfaitement exploitées de Shara Nelson ou de Horace Andy, la rupture musicale avec ce qui se faisait avant ou encore l'immense... Lire l'avis à propos de Blue Lines

7
Avatar Momouth
10
Momouth ·
Toutes les critiques de l'album Blue Lines (14)
Vous pourriez également aimer...