Avis sur

Blue & Lonesome par BenjaminSpringsteen

Avatar BenjaminSpringsteen
Critique publiée par le

Comme le disait Johnny Cash « Les démos sont souvent meilleurs que les versions suivantes, donc on met les démos sur l’album ».
Avec « blue and lonesome » les stones poussait cette idée encore plus loin.
Les stones avait en effet pour habitude d’interpréter de vieux classiques du blues afin de trouver l’inspiration.
 
Mais lors des sessions d’enregistrement de cet album, la muse se faisait attendre et les sessions s’éternisaient.
De cette panne sèche naitra une des idées les plus remarquables des pierres qui roule : Enregistrer ces vieux blues qu’ils aiment tant.
L’exercice n’est pas nouveau pour eux car leur premier album était déjà composé de reprise de blues.
Mais le duo Jagger/Richard a eu l’intelligence de ne pas taper dans les standarts repris des dizaines de fois par les géants du classique rock.
Pioché dans le répertoire d’artistes des années 50/60, « back and blue » enchaine les morceaux inconnus des néophytes.
Ces choix élitiste permettent à cet album de ne pas tomber dans la nostalgie stérile et l’album s’impose rapidement comme l’un des meilleurs du répertoire stonnien.
Il est vrai que « a bigger band » n’avait pas placé la barre très haut et depuis la sortie de « dirty work »en 1986, les stones nous livrait des albums très inégaux ou l’on trouvait parfois une ou deux perles.
Les stones semblait, depuis cette date, incapable de conserver la même énergie sur tout un album.
Alors les voir aujourd’hui livrer un album de blues carré et passionnant du début à la fin est un évènement aussi inespéré que jubilatoire.
« blues and lonesome » montre un groupe qui joue sans calcul, pour le plaisir et sans ce soucier de son image.
Jagger ne cherche plus à coller aux modes éphémères (pléonasme) et mets toute son énergie au service des morceaux.
Keith a gardé le reggae pour son excellent album solo et se contente ici d’enchainer les riffs avec une efficacité digne de ses grandes heures.
La presse salut unanimement un « bon album de vieux » mais « blue and lonesome » est au contraire un bain de jouvence.
Jagger retrouve la voie des grands jours, Keith Richard renoue avec une dextérité et un feeling que l’on croyait perdue, et la contribution de Clapton vient opportunément casser la routine installée par les guitares rythmique du duo Richard/Wood.
Ce dernier album représente exactement ce que les fans peuvent espérer des stones en 2016.
Tout le monde sait qu’après avoir enchainé les concerts et avoir produits 4 ou 5 albums qui ont changé l’histoire du rock, les stones ne produiront plus de classiques.
Ils on donc creuser le sillon qu’ils connaissaient le mieux bouclant ainsi une carrière entamé il y’a plus de 50 ans, et de la plus belle des manières.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1431 fois
17 apprécient · 1 n'apprécie pas

BenjaminSpringsteen a ajouté cet album à 1 liste Blue & Lonesome

Autres actions de BenjaminSpringsteen Blue & Lonesome