Pochette Boys Don’t Cry

Critiques de Boys Don’t Cry

Album de (1980)

Hiding the tears in my eyes 'cause boys don't cry

Je ne reviendrai pas sur Three Imaginary Boys, premier album du groupe sorti en 1979, dont ce Boys Don't Cry est une version alternative. Si vous voulez en savoir plus sur les morceaux de Three Imaginary Boys présents sur cette version, vous pouvez toujours aller voir mon article sur ledit album. En 1980, un an après la sortie de leur premier album et 2 mois avant la sortie d'un Seventeen... Lire l'avis à propos de Boys Don’t Cry

1
Avatar toothless
6
toothless ·

Critique de Boys Don’t Cry par -Wave-

Boys Don't Cry n’est pas à proprement parler un nouvel album mais plutôt une compilation destinée au marché étranger où le groupe a commencé à rencontrer un succès d’estime. En dehors de la pochette d’un goût assez douteux, le contenu est pour le moins réjouissant. Les singles Killing an Arab, 10:15 Saturday Night, Jumping Someone Else's Train et –évidemment- Boys Don't Cry sont présents. De... Lire la critique de Boys Don’t Cry

3
Avatar -Wave-
8
-Wave- ·

Three Imaginary Boys 2.0

Efficacité, modestie, simplicité, évidence, sobriété. Il n'y a quasiment rien à jeter sur cet album. Robert Smith n'est pas encore ce gros machin grotesque qui fait des arabesques à n'en plus finir avec sa voix. Boys Don't Cry, paru en février 1980, n'est pas une compilation, contrairement à ce qu'on lit souvent, mais la version américaine de Three Imaginary... Lire l'avis à propos de Boys Don’t Cry

Avatar Muffinman
8
Muffinman ·