Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Le retour de la Bête

Avis sur Brave New World

Avatar mavhoc
Critique publiée par le

Cet album marque le retour de Bruce Dickinson au sein de la vierge de fer, ainsi que de Adrien Smith, passant le groupe a 3 guitares plutôt que 2. On pourrait s'étonner de ces retours en arrières, et craindre un gonflement du son allant jusqu'à l'indigestion, mais loin de là, l'album se veut aérien, long et complexe. L'album d'une durée de 1h06 saura séduire les fans avec des passages très typés vieux albums "The Wicker Man" et "Fallen Angel" en étant les meilleurs exemples, le premier des deux ouvrant carrément l'album, on semble retrouver un son un peu plus ancien mais de très bonne facture qui aura sut rassurer les admirateur des britanniques à propos du retour de Dickinson dans le groupe.

L'album se remarquera par la présence de long morceaux avec des intros assez longue, mais un véritable challenge héroïque derrière. L'impression de vivre une histoire gigantesque qui a une dimension universelle se ressentira dans l'écoute de Brave New World, Out of the Silence Planet, The Nomad et Dream of Mirrors. Des morceaux véritablement réussis qui vraiment nous offre du grand Maiden avec une complexité certaine prouvant que les années avec Blaze Bayley a apporté des informations utiles aux groupes. Iron Maiden ne refuse pas en bloque cette expérience et ne retourne pas vers un "Number of the Beast Vol. II" comme on aurait put le craindre mais nous offre un album novateur et original.
Bien sur il en découle quelques ratés, tel Blood Brother qui me semble trop long à mon goût et donc un brin ennuyeux, The Mercenary m'a aussi laissé assez froid.

Enfin l'album se finit avec The Thin Line Between Love & Hate, le second plus long morceau de l'album, personnellement je le trouve en dessous des morceaux que j'ai cités précédemment, mais il n'est pas pour autant un morceau raté, par rapport à Blood Brother ou Mercenary il a même plus de puissance, de beauté, de grandeur. Un coté presque nostalgique s'en échappe, finalement cela permet d'apporter une certaine saveur à la fin de l'album.

Ce changement de Line-up promettait un retour en force d'Iron Maiden, 12 ans plus tard, nous en avons eut la preuve.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1126 fois
7 apprécient

Autres actions de mavhoc Brave New World