Écouter
Pochette Brotherocean

Brotherocean

(2010)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 1
  5. 7
  6. 24
  7. 61
  8. 67
  9. 19
  10. 13
  • 192
  • 24
  • 50
  • 3

Liste de morceauxBrotherocean

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:10)
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:51)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:35)
- -
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:07)
- -
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:10)
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:20)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:32)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:44)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:50)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:33)

Critiques : avis d'internautes (3)

Brotherocean
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Brotherocean par Yarathsin

Un album magnifique, le dernier en date. Le morceau le plus connu de l'album est "hi life" dont le clip est très interessant graphiquement. Mention spéciale au morceau "we are invisible" qui est multiple commençant par des sonorités à la Elliott Smith qui aurait rencontré Revolver, puis qui glisse doucement vers une ambiance plus pesante à la Archive/Ghinzu (en moins énervé) pour le côté... Lire l'avis à propos de Brotherocean

3
Avatar Yarathsin
8
Yarathsin ·
Découverte
Orfévrerie rouillée

Premier faux pas du chouchouté Syd Matters, dont on attend toujours la suite. En trois albums impeccables dont le dépouillement est allé croissant avec la reconnaissance, le français s'était pourtant imposé comme l'un des meilleurs représentants de la scène folk hexagonale. Un début de carrière géré de main de maître: sans précipitation (un disque tous les trois ans à peu de choses près), des...

Avatar BUB_webzine
6
·
La pop folk haute en couleur !

C'est l'une de mes plus belles découvertes musicales de l'année 2010. A l'époque, traînant dans les concerts de la ville de Lille, je m'étais enfin décidée à aller voir Yann Tiersen pour la promo de son album "Dust Lane". Grosse déception quand j'appris en arrivant dans la salle qui ne passerait qu'en troisième partie. Et comme toujours, les railleries fusent à ce moment-là : "C'est qui les... Lire la critique de Brotherocean

1
Avatar Héloïse Quintard
10
Héloïse Quintard ·
Toutes les critiques de l'album Brotherocean (3)
Vous pourriez également aimer...