Jette du riz !

Avis sur Chatterton

Avatar GrainedeViolence
Critique publiée par le

Avec l’album Chatterton en 1994, Bashung s’aventure à nouveau en terrain expérimental, fort de son regain de popularité. Il appelle ça de la country new age : des morceaux acoustiques auxquels on a greffé des nappes électroniques, et qui bénéficient des participations de musiciens solides aux orientations jazz, comme le trompettiste Stéphane Belmondo, le légendaire Link Wray et le guitariste Marc Ribot, collaborateur de Tom Waits et de John Zorn. Les vers de Jean Fauque, moins blagueurs que ceux de Bergman, renforcent l’atmosphère flottante en se faisant évocateurs mais jamais didactiques. A Ostende et A Perte De Vue sont de purs bonheurs, tandis que les singles Ma Petite Entreprise et J’Passe Pour Une Caravane distillent un mystère fascinant qui garantit encore des décennies d’interprétations diverses et variées. La sublime renaissance d’Alain Bashung lui permet de s’imposer comme le seul chanteur populaire français à oser avec brio l’audace artistique.

Extrait du podcast Graine de Violence, la version complète dispo ici : http://www.chicane-magazine.com/2017/07/13/podcast-graine-de-violence-alain-bashung/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 120 fois
Aucun vote pour le moment

GrainedeViolence a ajouté cet album à 1 liste Chatterton

Autres actions de GrainedeViolence Chatterton