Écouter
Pochette Citadel

Citadel

(2014)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 5
  6. 8
  7. 26
  8. 28
  9. 21
  10. 5
  • 93
  • 24
  • 27
  • 1

Liste de morceauxCitadel

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:08)
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(16:35)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:34)
- -
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(9:50)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(12:37)
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:27)
- -

PostsCitadel

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (3)
Citadel
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'eau et l'huile

C'est présenté comme du death progressif, mais il s'agit plutôt de death côtoyant du prog, voire du folk, les deux ne se mélangeant jamais totalement. Bref, les passages death sont très bons, les passages prog sont, bah...chiant comme du prog quoi ! Ensuite il faut adhérer au concept des morceaux à rallonge à la structure alambiquée, attention au Metallica complexe ! A noter toutefois un...

Avatar openupandbleed
6
·
Pour ceux qui cherchent de l’aventureux, du torturé, du brutal, du mélodique et de l’aérien réunis

Citadel, du groupe australien Ne Obliviscaris, est ce qui arrive quand des extrémistes décident de mélanger 50% de métal progressif, 50% de death et 50% de violons folk. Ça donne 150%, ce qui n’est pas toujours un gage, sinon de qualité, du moins d’écoutabilité. Ne Obliviscaris a donc décidé de donner dans le death progressif extrême et d’y rajouter des violons, juste parce que. On a... Lire la critique de Citadel

Avatar Stéphane Gallay
7
Stéphane Gallay ·
Critique de Citadel par Marc Poteaux

Allier violence et subtilité, ce n’est pas donné à tout le monde, et c’est une voie difficile. C’est pourtant celle qu’ont choisi les australiens de Ne Obliviscaris. Et comme souvent dans ce genre musical (le metal progressif, bien que celui-ci soit extrême ici), on a affaire à un album-concept. Et qui dit album-concept dit durée des titres élastiques, ambiances diverses, et personnalité forte.... Lire l'avis à propos de Citadel

Avatar Marc Poteaux
6
Marc Poteaux ·
Toutes les critiques de l'album Citadel (3)
Vous pourriez également aimer...