Écouter
Pochette Colors

Colors

(2017)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 0
  2. 3
  3. 7
  4. 23
  5. 42
  6. 52
  7. 77
  8. 34
  9. 4
  10. 2
  • 244
  • 13
  • 56
  • 4

Liste de morceauxColors

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:21)
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
- -
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
- -
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10

Critiques : avis d'internautes (5)

Colors
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un bon beck ?

Il en aura fallu du temps à Beck pour pondre ce disque, puisque que c'est deux ans après la sortie du premier single de cet album dreams que sort colors. Dreams annonçait clairement la couleur qu'allait prendre ce disque avec son ton pop et ultra dansant, un morceau surprenant et déstabilisant de la part de Beck qui se retrouve dans un registre hyper pop et dansant. La direction prise par...

5
Avatar Heurt
8
·
Critique de Colors par Erbé

Trois ans après son déjà décevant "Morning Phase", notre ami Beck revient avec ces "Colors". Que les choses soient claires, ce n'est aucunement le virage pop du Monsieur qui pose problème. Déjà par le passé Beck nous avait offert de sublimes petites pépites sucrées et dansantes pour notre plus grand plaisir. Ce qui dérange dans ce "Colors" c'est plus le fait que rien n'est jamais surprenant... Lire la critique de Colors

2 1
Avatar Erbé
5
Erbé ·
Découverte
Critique de Colors par Ben Ric

Parfois, il suffit de laisser reposer un album quelques semaines après une ou deux premières écoutes décevantes pour que celui-ci remonte dans votre estime à la troisième. C’est le cas avec le dernier Beck. Une fois accepté le virage opéré par Beck, on reviendra sur ce Colors, étant prévenu que l’on va bouffer du gros son FM pendant 44 minutes, avec une production aussi grasse et sucrée que... Lire la critique de Colors

Avatar Ben Ric
6
Ben Ric ·
Toutes les critiques de l'album Colors (5)
Vous pourriez également aimer...