Confessions hilarantes et décalées

Avis sur Confessions

Avatar Cédric Moreau
Critique publiée par le

Seul un artiste baroque tel que Philippe Katerine est capable de s'afficher sur une pochette d'album avec un pénis en guise d’appendice nasal. Et seule une entreprise américaine pudibonde telle qu'Apple est capable de censurer une telle pochette. Gageons que le trublion quinquagénaire ne fait nul cas du sort réservé à ses hilarantes Confessions par le géant américain – un géant qui est pourtant bien loin de lui arriver à la cheville.

Critique complète : http://www.litteratureetculture.com/philippe-katerine-confessions-chronique.html

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 31 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Cédric Moreau Confessions