Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

En larmes

Avis sur Convocations

Avatar Benoît Géraud
Critique publiée par le

Il y a quelques années, en sortant d'un concert d'Autechre, une de mes amies était en larmes. Je m'étais demandé comment il était possible d'être ému à ce point par de la musique électronique. Après avoir écouté Convocations, je comprends.

Le disque n'est pas facile à aborder, puisqu'il s'agit d'une composition instrumentale de 2h30, inspirée par l'épidémie de sars-cov-2, et mettant en musique les cinq phases du deuil selon la psychologue Elisabeth Kübler-Ross. Nous sommes donc de plus en plus loin du folk-rock que Sufjan Stevens pratiquait à ses débuts, mais le résultat est sublime... Convocations restera sans doute dans l'histoire comme le premier chef d’œuvre produit par la période de la crise sanitaire, et comme un équivalent contemporain de la Thrène à la mémoire des victimes d'Hiroshima de Penderecki, ou même, toutes proportions gardées, du Requiem de Gabriel Fauré.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 75 fois
1 apprécie

Autres actions de Benoît Géraud Convocations