Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Only rock can save me now?

Avis sur Death by Rock and Roll

Avatar Oriane
Critique publiée par le

J'ai découvert The Pretty Reckless en 2017 et j'ai très vite adoré. Pour moi, la qualité de leurs albums a évolué avec le temps. Light me up était sympa mais peut-être encore un peu trop pop, Going to Hell était vraiment bien et Who you selling for était une vraie pépite, très surprenante car je ne m'attendais pas à apprécier un album avec des sonorités blues comme ça. C'est donc le premier album que sort le groupe depuis que je l'ai découvert, le premier album dont j'ai le plaisir de faire l'expérience lors de sa sortie, avec toute la promo qu'il y a autour...

Quand le premier single, titre éponyme, est sorti, je n'étais pas très convaincue. La chanson est sympa mais il manque quelque chose, le refrain n'est pas aussi entêtant que ce à quoi j'avais été habituée.

Puis il y a eu 25, déjà un peu plus prometteur. On sent plus de maturité derrière, mais encore une fois, je n'ai pas autant accroché que sur les albums précédents, surtout sur les autres chansons plus calmes et lentes (The Devil's Back est une de mes chansons préférées du groupe par exemple).

And so it went m'a beaucoup plus parlé. Je pense d'ailleurs que c'est ma chanson préférée de l'album. Oui, ça a un peu des airs de Heaven knows, mais la chanson fonctionne très bien.

Autant faire tout de suite un commentaire du reste des chansons de l'album :

Only love can save me now : Sympa, j'aime bien l'instrumental. Le refrain est assez accrocheur mais je trouve que le reste de la chanson a du mal à se faire remarquer.

My bones : J'aime beaucoup la production, ça fait très OST de film. En-dehors de ça, je trouve que la mélodie en elle-même n'est pas spécialement marquante. Dommage, j'aurais bien aimé voir une production comme celle-ci sur une autre chanson, elle aurait sûrement été dans mes préférées.

Got so high : Une de mes chansons préférées, pourtant elle est assez simple et plutôt décalée dans l'album. Elle aurait été à sa place dans Light me up.

Broomsticks : Sympa mais on ne la sent pas trop à sa place dans l'album... On dirait davantage une petite chanson mignonne pour Halloween (d'ailleurs, elle est sortie à cette époque de l'année), je ne suis pas contre les chansons courtes et interludes, au contraire (je trouvais Dear Sister plus réussie), mais je ne trouve pas que la chanson ait sa place sur l'album.

Witches burn : J'aime bien l'énergie et la mélodie, on sent bien The Pretty Reckless sur cette chanson.

Standing at the wall : Une ballade sympathique, pas particulièrement bonne ou mauvaise, mais la mélodie et la production plus discrète fonctionnent bien, on passe un bon moment.

Turning gold : Les intonations de musique indienne étaient prometteuses, mais elles disparaissent dans le reste de la chanson, dommage. Le tout me rappelle un peu la musique de Who you selling for, notamment Back to the river, mais en moins inspiré. Une des chansons que j'aime le moins dans l'album.

Rock and roll heaven : J'aime bien, le sujet est assez banal surtout pour le groupe mais on passe quand même un bon moment. La production pourrait être plus recherchée.

Harley Darling : Une bonne chanson pour finir l'album, assez triste sans être trop émotionnelle, on est plus dans l'acceptation tranquille.

D'une façon générale, l'album se veut plus mature que ce soit dans ses thèmes ou la musique. Au niveau des sujets abordés, on voit effectivement que, bien que ce soit les thèmes habituels qui soient abordés (la mort, sa relation avec le rock et sa glamorisation), il y a plus de recul, une autre façon de penser. On a commencé avec des chansons comme Make me wanna die, Kill me, Take me down, qui abordaient la mort de façon sombre, oui, mais plus légère, presque comme une blague, comme si la réalité de tout ça était finalement si éloignée. Je pense que malgré tout, Taylor a fait face à des pensées pas très joyeuses par le passé, et glamoriser en quelque sorte la mort et la dépression dans les chansons était son moyen de combattre et d'expier tout ça. Une façon d'aborder le sujet sans trop en parler, finalement. Mais après avoir vécu plusieurs deuils ces dernières années, la réalité de la mort a l'air de l'avoir rattrapée. On sent une gratitude d'être encore présente alors qu'elle pensait mourir plus jeune.

Puis au niveau de la musique, on sent une volonté d'avoir une musique plus complexe, moins pop, moins conventionnelle. Peut-être un peu trop, car ce que j'aimais dans leurs albums, c'était justement que la musique restait accessible tout en ayant un esprit très rock. Je trouve que Who you selling for était très bien à ce niveau-là, les structures et la production n'était pas conventionnelles et pourtant les chansons étaient toujours aussi bonnes et la musique était entêtante. Ici, il y a peut-être trop de volonté de rendre le tout mature et sérieux, ce qui empêche le groupe de vraiment se lâcher comme d'habitude. Je vais le dire carrément : dans cet album, je m'ennuie un peu par moments. Généralement, je ne suis pas fan des chansons plus lentes et des passages instrumentaux longs, et pourtant, comme je l'ai déjà mentionné, j'avais adoré The Devil's Back qui a un passage instrumental de quasiment 5 minutes, et il y a plusieurs passages instrumentaux assez longs dans Who you selling for que j'aime beaucoup et qui ne m'ennuient pas du tout. Mais ici, ça ne passe pas. Je ne parle même pas des instruments ou de la longueur en général, c'est juste que la musique me semble moins inspirée que d'habitude.

En résumé, c'est pour moi le moins bon album du groupe, ce n'est pas mauvais mais je reviendrai avec plus de facilité vers les albums précédents.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
1 apprécie

Autres actions de Oriane Death by Rock and Roll