Vers l'infini et aux dollars.

Avis sur Deux frères

Avatar Eren
Critique publiée par le

« Certaines personnes pourraient penser que les solos de guitare d'Aerodynamic sont de mauvais goût, mais pour nous, il s'agit d'être vrais envers nous-mêmes et de ne pas se préoccuper de ce que les autres peuvent penser. Nous avons réellement essayé d'inclure la plupart des choses que nous aimions enfants et d'en extraire ce sentiment de fun ». - Thomas Bangalter, membre du groupe Daft Punk.

C'est exactement pareil pour PNL. Ils sont "vrais", authentiques et leurs apparitions sont très rares. Ce sont deux frères qui ne montrent aucune hésitation dans leur musique, ils transmettent ce sentiment de savoir précisément ce qu'ils veulent faire et vers quoi ils veulent aller.

Et c'est pour ces raisons, et beaucoup d'autres encore, que la parallèle avec le duo Daft Punk a tout le mérite d'exister. Tout comme les Daft Punk ils ne se préoccupent pas de ceux qui les critiquent et alimentent le mystère qu'il y a autour d'eux, ne se montrant presque jamais en publique et n'accordant aucune interview. En ramenant un univers extrêmement personnel, PNL s'affranchit du rap et de la musique en général, c'est un mélange des genres pour créer un style unique et en devenir l'ultime référence.

À la sortie de l'album Monde Chico en 2015, je n'étais pas du tout convaincu. J'exprimais un certain rejet vis-à-vis de leur "délire" planant, il m'a fallu un peu de temps avant d'entrer véritablement dans leur monde musical. Il faut dire que je ne faisais pas non plus beaucoup d'efforts pour aimer, j'écoutais à moitié. En quelque sorte c'est une musique qui mûrit, tout simplement parce que le genre apporté par les deux frères n'est pas encore pleinement implanté, ni facile d'accès. Surtout si on est réfractaire à l'autotune et aux effets de voix.

Deux frères est un album très intimiste, Ademo et N.O.S. se répondent à travers leurs couplets, ils partagent leurs souffrances et leurs questions existentielles. Ils font un compte-rendu de leur vie, et notamment la relation avec leur père. Les pulsions émotionnelles des deux frères prennent souvent le dessus sur la raison, et ils n'ont jamais été aussi "proches" de leur public qu'avec cet album. Dans "Deux frères" il sera presque impossible de comprendre leur état d'esprit sans avoir retourner dans tous les sens leur discographie. PNL ça se réécoute, il ne faut pas s'arrêter à la première écoute.

En plus d'être un projet extrêmement abouti au niveau de sa production musicale, Deux frères est un album générationnel.
Enveloppé d'une atmosphère nostalgique et variant énormément ses sonorités, l'album se renouvelle tout au long des 16 titres.
Les ambiances sont extrêmement poussées, les prises de risques sur les flows donnent de l'épaisseur à leur univers artistique.

Mon top 5 de l'album :
1. Zoulou Tchaing
2. Déconnecté
3. La misère est si belle
4. Blanka
5. Celsius

Il était une fois deux frères, deux fauves, deux trous dans l'cerveau. [...] Conditionnés au fond d'un hall sur une chaise. Emprisonnés, des rêves qui brisent plus d'une chaîne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1144 fois
26 apprécient · 10 n'apprécient pas

Eren a ajouté cet album à 1 liste Deux frères

Autres actions de Eren Deux frères