Écouter
Pochette Distance Over Time

Distance Over Time

(2019)
12345678910
Quand ?
6.0
  1. 0
  2. 2
  3. 2
  4. 14
  5. 26
  6. 43
  7. 51
  8. 21
  9. 3
  10. 1
  • 163
  • 6
  • 66
  • 3

Liste de morceauxDistance Over Time

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:14)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:17)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:03)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:43)
- -
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:23)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:21)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(9:20)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:04)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:25)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:00)
Critiques : avis d'internautes (5)
Distance Over Time
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Promises made, crying in vain, all empty

Dream Theater. L'un de ces nombreux groupes que je connais plus de réputation qu'autre chose. Je me trompe peut-être, je n'en sais rien, mais j'imagine que ces types-là sont au metal progressif ce que Metallica est au Heavy Metal : des types qui ont fait leurs preuves et qui ont permis à énormément de groupes d'éclore et sans doute de faire mieux. Je ne mettrai donc pas le groupe sur un...

Avatar Guillaume L.
8
·
À la recherche d’un second souffle

Dream Theater, groupe créé en 1985 principalement d’anciens étudiants du Berklee College de Boston, est certainement l’un des plus grands groupes (si pas le plus grand groupe de métal progressif de tous les temps). Leur musique faite de maîtrise technique et de plénitude mélodique est une source inépuisable de plaisir pour tout amateur de musique un tant soit peu construite.Pour... Lire la critique de Distance Over Time

5 3
Avatar Harold Swine
6
Harold Swine ·
Découverte
Album mineur dans une discographie exceptionnell

Quand on parle metal progressif, il est difficile de passer à côté de Dream Theater, un des pionniers du genre. À fortiori quand le groupe américain sort un nouvel album, comme ce Distance over Time. Comme tous les groupes un peu connus, surtout avec une carrière de trente ans, Dream Theater attire des opinions très tranchées. C’est peu dire qu’affirmer que c’est une... Lire l'avis à propos de Distance Over Time

Avatar Stéphane Gallay
7
Stéphane Gallay ·
Classique mais efficace

Depuis 20 ans mon intérêt pour Dream Theater c'est quand même bien éteint alors qu'ils faisaient clairement partie dans le top de mes playlists au milieu des années 90. J'ai malgré tout toujours écouté poliment chaque sortie avec plus ou moins d'attention et de retard même si je n'ai pas encore eu le courage de me confronter à The Astonishing leur précédent double album. Je le ferais sans... Lire l'avis à propos de Distance Over Time

Avatar Cardinal Sin
7
Cardinal Sin ·
Un DT un peu "fatigué"

Fan absolu de DT, mon avis n'est pas forcément objectif!! Cet album est globalement pas mal pour plusieurs raisons : --> Son global de dingue, en particulier pour Petrucci --> Barstool Warrior qui est un titre mortel et qui fait super plaisir! --> Mangini arrive enfin (un peu) a sortir de son role de technicien pour proposer des partitions plus cohérentes. Mais on... Lire l'avis à propos de Distance Over Time

1
Avatar Maxportnoy
8
Maxportnoy ·
Toutes les critiques de l'album Distance Over Time (5)
Vous pourriez également aimer...