Pochette Doris

Critiques de Doris

Album de (2013)

Un album très Chum

Après Tyler et Frank Ocean, c’est au tour d’un autre membre du groupe Odd Future, Earl Sweatshirt, de se lancer dans la conception d’un album solo. Au niveau de la production on va pas trop s’étaler vu qu’à peu près toutes les instrus se ressemblent. Sunday décliné en 14 versions différentes. Il me semble que c’est la phrase la plus simple et courte pour décrire Doris. Des productions lentes... Lire l'avis à propos de Doris

19 16
Avatar Tibbar
3
Tibbar ·

That good sh** man!

Noirceur brute d'une prostipute des lyrics, crack et autres drogues vraiment pas légales au service de lyrics sentant le souffre dans un des meilleurs disques de hip hop us de ces dernières années. Earl Sweatshirt c'est le croisement de Dalek mélangé à une génération qui n'en a rien à foutre hormis son dernier smartphone à la mode et son dernier statut Facebook pendant qu'elle se fap sur des... Lire la critique de Doris

2
Avatar Aeneman
7
Aeneman ·

Hip-hop entre obscurité et ténèbres

La vraie surprise, à la première écoute de Doris, c’est que le disque est sombre. Très sombre . Pas mauvais dans l'ensemble mais ça manque clairement d'énérgie, j'accroche pas vraiment au productions. Il y'a juste "Chum" qui ressemble à quelque chose dans le fond et la forme, dommage que "Uncle Al" ne dure même pas une minute, ça aurait pu faire un superbe morceau. J'ai bien aimé "Hive" qui... Lire l'avis à propos de Doris

2
Avatar Memed Chenille
6
Memed Chenille ·

Séance de rattrapage

Earl Sweatshirt est le genre d’artiste que l’on découvre comme un acte manqué. L’occasion avec son nouvel album Doris de faire marche arrière et de découvrir un rap rare et feutré, encore marqué par l’adolescence. L’age et le talent n’ont rien à voir, mais tout de même ; Earl n’a que 19 ans. Earl est doté d’une voix grave qui suinte l’expérience de la vie. Pincé, avec des rames de... Lire la critique de Doris

Avatar Evalia
7
Evalia ·

Il y a ceux qui ont un flow de taré et ceux qui creusent... Toi, tu creuses...

On accède au hip-hop par un chemin obscur : en passant par une petite trappe, on descend l’escalier poussiéreux qui mène au sous-sol, au fond duquel on emprunte un tunnel creusé à même la roche, on rampe pour avancer et péniblement atteindre les abîmes, les tréfonds, les entrailles… Bref. On creuse… On ne sortira pas un tube de cet album… On ne sortira pas tout court… Lire la critique de Doris

Avatar Kill Bonny
9
Kill Bonny ·

Critique de Doris par Marie Luuna

C'est un album qu'on écoute ni avec ses amis, ni en moment love, ni en voiture, ni pour aller en cours et encore moins pour faire le ménage. D'ailleurs j'ai essayé, mon balai boude. Il ne va avec rien, il ne va nulle part. Je me suis sentie oppressée et j'ai eu un peu la trouille, mais j'ai plutôt aimé ça. Une fois de temps en temps on trouve une instru vraiment chiadée (ça reste rare), mais... Lire la critique de Doris

1
Avatar Marie Luuna
5
Marie Luuna ·