Pochette Dusk and Her Embrace

Critiques de Dusk and Her Embrace

Album de (1996)

LA pièce maitresse du metal extrême symphonique.

Après un premier album posant les bases du Black Metal mélodique (même année que le cultissime In the Nightside Eclipse d'Emperor), les anglais de Cradle imposent un style qui révolutionnera à tout jamais le genre avec ce Dusk and Her Embrace, en 1996. Les amateurs ont eu beau cracher leur venin sur le groupe depuis 20 ans jusqu'à le faire passer pour une "honte" (à croire qu'ils... Lire la critique de Dusk and Her Embrace

16 13
Avatar Raoh
9
Raoh ·

Critique de Dusk and Her Embrace par JohnMalkovich

Un disque cohérent baigné dans une ambiance soignée, aux accents gothiques et aussi black-metalleux plus classiques. Les chansons se suivent vraiment très bien, l'alternance des intensités fonctionne très bien entre les passages de galop macabres et les moments plus lugubres. Il faut accrocher à la voix, par contre : un chant ultra-eraillé, assez aigu et qui peut être vu comme passablement... Lire l'avis à propos de Dusk and Her Embrace

2
Avatar JohnMalkovich
8
JohnMalkovich ·

Dusk And Her Embrace est un petit chef d'oeuvre de romantisme gothique !

Piochant allégrement dans la symbolique vampirique et horrifique classique, ce disque est une totale réussite. Les compositions sont mortelles, brumeuses, fantastiques et épiques. Les arrangements sont faramineux et permettent d'imposer des atmosphères dignes du Dracula de Coppola. Les claviers y sont bien sûr omniprésents et nous propulsent dans une luxuriance sonore éprouvante. Le chant de... Lire la critique de Dusk and Her Embrace

Avatar Petit-Pied
10
Petit-Pied ·

Critique de Dusk and Her Embrace par Whysy

La sortie du mini-album V Empire sur Cacophonous Records en 1995 avait dévoilé les talents de ce groupe anglais alors cantonné à la sphère underground avec un premier album aux relents death et black inspiré par des groupes tels que Venom ou Mercyful Fate. V Empire avait marqué une première étape dans l'évolution du style du groupe avec le retrait de la partie death au profit d'ambiances... Lire la critique de Dusk and Her Embrace

Avatar Whysy
10
Whysy ·