Pochette Elvis Presley

Critiques de Elvis Presley

Album de (1956)

Elvis est né, vive le King

Quand Elvis se présente aux studios de RCA Records en ce mois de mars 1956, peu de monde croit en son talent naissant mais pourtant, quelque chose de magique va frapper ces séances et qui va à jamais créer un mythe et marquer l'histoire de la musique et même au delà sans doute. On peut ne pas aimer Elvis, trouver sa musique vieillotte, démodée, pour nos grands parents (tout ce que vous voulez),... Lire l'avis à propos de Elvis Presley

8 1
Avatar Harold Swine
9
Harold Swine ·

Hail to the King!

Premier 33 tours d'Elvis juste après sa mutation plus ou moins forcée de Sun Records chez RCA records, Elvis est sans aucun doute à un tournant lors de ce premier album. Encore pleinement baigné dans l'ambiance créée par Sam Phillips, mais ayant plus de maturité en comparaison aux fameuses Sun Sessions qui ont vu éclore son talent, Elvis est alors à son meilleur. Et bien évidemment, la... Lire l'avis à propos de Elvis Presley

5 1
Avatar taboun
10
taboun ·

Critique de Elvis Presley par PiotrAakoun

Tout le monde connaît Elvis, "le Roi" ... rien que ça ... en tout cas c'est un plaisir particulier que d'écouter ses premières chansons, comme la reprise de Carl Perkins "Blue Suede Shoes" qu'il transcende de son énergie débordante, inventant par la même occasion le rock n' roll, lui insufflant une pulsion et une force que l'on ne trouve pas dans la version originale. Les morceaux qui... Lire l'avis à propos de Elvis Presley

4 2
Avatar PiotrAakoun
8
PiotrAakoun ·

Un pour l'argent, deux pour le spectacle

Le premier album d'Elvis est assez particulier car les tubes commençaient déjà à pleuvoir en singles pour le jeune rockeur et l'album en est un véritable prolongement. Avec notamment des reprises devenues cultes (Blue Suede Shoes et Tutti Frutti) mais aussi des idées d'arrangements sympathiques sur les pistes vocales (la piste doublée avec un décalage plus ou moins lointain sur les ballades... Lire l'avis à propos de Elvis Presley

Avatar Guillaume L.
8
Guillaume L. ·