Columbine pour seul ami

Avis sur Enfants terribles

Avatar rulyo
Critique publiée par le

Ils m'ont eu.
Première écoute j'étais moyen chaud, je trouvais ça inégal, quelques sons qui sortaient du lot mais trop de emo-slam à mon goût. Puis quand même, j'y suis revenu, en réécoutant les singles, et je redécouvrais un nouveau morceau à chaque écoute. Et me voilà, 3 semaines plus tard à n'écouter littéralement plus QUE cet album depuis 4 jours...
J'ai découvert Columbine il y a à peu près 1 an via Les Prélis et compagnie, et leur délire m'avait plutôt bien accroché, mais j'avais été déçu par le premier projet, bien en dessous de leur potentiel. Du coup je n'avais pas énormément d'attentes pour celui-ci.

Alors qu'est-ce qu'on en retient ?

Je reste sur mon impression de quelques titres dispensables (Eté triste, Château de Sable), mais le reste de l'album est incroyablement addictif. Un mélange de textures de voix envoutantes et des lyrics à 1000 interprétations qui font que je reviens sans cesse sur leurs chansons (Dans ma Chambre, 1000, Caméléons). Tellement addictif que je n'arrive plus à en sortir. Finalement toutes leurs lines sur le deal et la drogue sont justifiées.
La décision d'épurer le crew pour ne garder que Foda et Lujipeka est très bonne. Foda est monstrueux, et c'est clairement la tête d'affiche mais Luji le complète bien et apporte un équilibre intéressant.
Tout est homemade, c'est propre, les thèmes me parlent et me touchent, et surtout, ça pousse le délire du "on peut rapper en étant qui on est" encore plus loin.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu d'album-obsession et juste pour ça, Columbine mérite cette petite critique.

Voilà je ne pense pas avoir autre chose à dire, écoutez l'album (plusieurs fois) et faites attention aux paroles.

Ca suce pas mal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 621 fois
4 apprécient

rulyo a ajouté cet album à 1 liste Enfants terribles

Autres actions de rulyo Enfants terribles