Pochette Felt Mountain

Critiques de Felt Mountain

Album de (2000)

Are we human ?

Qu'on le sache, j'aime Goldfrapp. A la folie. Et en grande partie, grâce à ce premier album. Après avoir tout écouté, c'est celui-ci qui le plus longtemps hante le cœur et l'esprit vous emmenant dans les tréfonds de forêts enneigés où des hommes à têtes de cerf fuit un cirque de monstres, où des chevaux pleurent tandis que des daims percent la lumière, où les sommets brillent d'éclats noirs.... Lire l'avis à propos de Felt Mountain

11
Avatar Mr_Cooper
9
Mr_Cooper ·

Let's get physcial

Le Goldfrapp des débuts ! Musique planante, limite hypnotique, et pas encore très orientée dance-floor comme le seront des titres ultérieurs. Une voix et de l'électro, c'est la recette gagnante de Felt Mountain, un premier album incontestablement réussi. Goldfrapp mélange toutes les influences dans cet album hétéroclite mais toujours maîtrisé : theme song pour vieux film style James Bond rétro,... Lire l'avis à propos de Felt Mountain

6
Avatar Wakapou
8
Wakapou ·

I'm wired to the world

Quelle étange journée, On n'entend plus aucun son, Dessus la nuit nous est tombée, Sans y avoir fait attention, Les couleurs se sont évaporées, Ne reste plus que le noir et blanc, Devant nous se dresse ce terrifiant cirque, nous y entrons, Pour y voir les promis Babouins, Cerfs et Oiseaux, Et toutes sortes d'étonnant animaux, Au dessous de nous on peut y... Lire la critique de Felt Mountain

5
Avatar Gaki-Rae-Jepsen
8
Gaki-Rae-Jepsen ·

En bottes de caoutchouc dans le Tyrol

Ennio Morricone en randonnée dans le Tyrol, John Barry défoncé en plein trip (hop), le postmodernisme en bottes de caoutchouc, une imagerie de contes de fées relookée new age… on a le droit de s'en irriter ("Encore une mode passéiste et éphémère !"), d'en rire ("Ah, ces anglaises pâles !"), ou même de s'en désoler ("Voilà où en est arrivé le Rock à la fin du... Lire la critique de Felt Mountain

3
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Ressentir le monde.

Je me suis toujours dis que la musique etait un media bien plus important qu'un simple voyage vers des sentiments ou des souvenirs. Felt Mountain nous ignitie à comprendre qu'il peut exister chez l'auditeur et l'artiste, un lien presque spirituel qui nous renvois à nos instinct les plus primaire. La beaute sy' devoile au fil des chansons, une beauté immense et fragile que l'on ne peut expliquer.... Lire l'avis à propos de Felt Mountain

4
Avatar El  Pampas
9
El Pampas ·

une bande son parfaite pour un film qui n'existe pas encore

Melancolique, mais sans etre triste! La musique provoque une sorte d'abandon, de reverie eveillee qui nous transporterait tout en douceur dans les recoins les plus recules de notre psyche ou s'accumulent inconsciemment toutes ces images cinematographiques et romantiques qui nous sont propres. Nostalgie d'un age d'or inconnu, mais que l'on devine riche en emotions.J'aimerais l'ecouter en haut de... Lire la critique de Felt Mountain

4
Avatar doumefer
10
doumefer ·

En dehors du temps et de l’espace dans un canevas

[...] Dès l’ouverture de Felt Mountain avec « Lovely Head », on sait à quelle sauce on va être manger. Du trip-hop de haute volée qui va bien au-delà de sa simple étiquette. Les sifflements très Ennio Morricone nous aiguillent à merveille : on rentre carrément dans quelque de plus cinématographique qu’il n’y paraît. Même si aucun support visuel n’est là pour témoigner de la chose (hormis les... Lire la critique de Felt Mountain

4
Avatar Margoth
9
Margoth ·

Icônique

Un long travelling que j'imagine, tout a fait subjectivement, au-dessus de la Mitteleuropa, très haut, planant. Y a du Klimt, des rêveries freudiennes, des sifflements agrippant les sommets, l'enfance... et surtout la voix d'Alison Goldfrap dans un écrin. L'album d'un amour pur, écouté en cachette entre midi et 2 au lycée au Virgin du coin à l'univers diamétralement opposé, et retrouvé avec... Lire la critique de Felt Mountain

3
Avatar Thibault Carette
10
Thibault Carette ·