The ‘Girl Who Got Away’

Avis sur Girl Who Got Away

Avatar Moustique1
Critique publiée par le

C’est avec un grand plaisir que nous signons le grand retour de Dido. Nous l’attendions avec impatience depuis « Safe Trip Home » en 2008, Voici « Girl Who Got Away » sorti le 4 mars dernier.

Cette Londonienne à la voix enchanteresse nous offre un quatrième album haut en couleur.
Celui-ci s’ouvre sur « No Freedom » titre choisi pour le premier single. Avec sa guitare acoustique et cette voix qui lui est propre, Dido nous ramène 10ans en arrière avec des consonances dignes de son album « Life For Rent« .
Dès le deuxième titre, éponyme à l’album, nous entrons dans un univers un peu plus électro pop l’ambiance se réchauffe doucement, même si les textes sont toujours empreint d’une certaine mélancholie.

« Let Us Move On« , troisième morceau nous offre un duo avec le rappeur américain Kendrick Lamar, ce qui n’est pas sans nous rappeler le célèbre duo Dido/Eminem sur Stan. Ce duo a été accueilli par le public le 17 Décembre dernie.

A partir de là, l’album continu sur le son pop électro, avec des textes d’espoir, d’ancouragement, « d’aller de l’avant« . Des petits moments de bonheur mis en chanson. Ceux ci sont appuyés par un rythme dansant, des coeurs et des canons.

« Sitting on The Roof of The World » apporte une petite pause tendre arpégée, une réelle envie de s’assoir sur un toit et d’observer tout ce qui se passe en bas, toute la ville en ébullition.

« Love To Blame » donne un rythme cadencé, soutenu par des percussions, du synthé, des cuivres. Une danse sensuelle à travers cet album.

L’album dans son ensemble garde une teinte de tristesse qui vous fait facilement monter les larmes sous peu que le temps s’y prête. A noté plusieurs collaboration sur cet opus Rollo Armstrong, Sister Bliss, Lester Mendez, A. R. Rahman, Rick Nowels, Greg Kurstin, Jeff Bhasker, Kendrick Lamar, Rizzle Kicks et Brian Eno. Ce dernier co-signe avec Dido et Rollo Armstrong le titre final de l’album « Day Before We Went to War« .

La version Deluxe offre 6 chansons Bonus. Nous retrouvons ainsi la version de Jeff Bhasker pour le duo « Let Us Move On« . Un Featuring avec Pete Miser sur « All I See« . Trois titres inédits « Just Say Yes« , »Let’s Run Away » et « Lost« . Et pour terminer le single de son EP sorti en 2010 « Everything To Lose » Remix par Armin Van Buuren.
ITunes offre aussi en exclusivité un Remix de « No Freedom » par Benny Benassi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 291 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Moustique1 Girl Who Got Away