The fan who got away....

Avis sur Girl Who Got Away

Avatar MarlBourreau
Critique publiée par le

Pour ma 100e critique, j'ai décidé, et ce pour la première fois, de rédiger quelque chose pour la section Musique. Et je n'ai pas choisi n'importe quel album puisque c'est le dernier opus de mon artiste préférée; Dido.

Autant le dire tout de suite, si vous êtes fan inconditionnel de "No Angel" dans la discographie de la jolie britannique alors vous risquez, comme moi, d'être (un peu ? Beaucoup ?) déçu par ce "Girl who got away". La faute aux instru digitales qui ont relégué la gratte sèche aux oubliettes. Ou presque ! Car l'album commence sur un "No Freedom" qui présage du meilleur ! Mais par la suite les influences Hip Hop, les sons électro saturés et une basse magique (comme d'habitude chez l'artiste) prennent le relais.

Ces sons ne sont pas mauvais pour autant. Mais là où "Safe Trip Home" prenait un virage musical plus aérien et doucereux dans ses influences digitales, "The girl who got avay" affirme clairement la nouvelle direction prise par l'artiste. Plus l'ombre d'un doute. Des featuring avec des artistes de hip hop et uniquement deux balades à la guitare acoustique sonnent le glas du style Dido que je chérissais tant. Après comme je le dis plus haut, intrinsèquement les instrus sont bonnes et réellement travaillées mais elles tranchent avec une sensibilité qui n'est plus présente sur cet opus.

Reste une Dido qui assure toujours au chant. Son timbre de voix ne change pas et continue de bercer nos oreilles d'une mélodie agréable.Ses textes sont toujours aussi emprunts de lyrisme mais clairement tournés vers le changement et les nouvelles perspectives. Le spleen teinté d'espoir laisse presque définitivement la place à l'espoir seul. Donc au final ce n'est pas foncièrement mauvais. J'ai toujours plaisir à écouter cet album mais pas avec la même flamme. J'ai beau apprécié d'entendre 7 notes de saxophone sorties de nulle et qu'on ne reverra plus de l'album (à nouveau; instrus travaillées qui titillent les oreilles), de retrouver des tempos connus ou encore d'écouter la voix de celle qu'un jour j'épouserai (j'y crois fort !) mais il me manque quelque chose...

...Il me manque une musique référence. Celle avec laquelle je peux identifier l'album. Lui donner ses lettres de noblesse. Dommage. Mais bon, cela ne m'empêchera d'aller (enfin !) la voir en live si un jour j'en ai l'occasion. Et ce sera l'occasion de lui déclarer ma flamme :-)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 206 fois
1 apprécie

Autres actions de MarlBourreau Girl Who Got Away