Pochette Gore

Critiques de Gore

Album de (2016)

Sextape

A l’annonce du titre, Gore, nous pouvions nous attendre à une boucherie. Un disque qui renvoie les Deftones à leur glorieux passé, à cette fougue Néo indomptable qui les caractérisait sur Adrenaline et Around the Fur. Mais cette nouvelle galette va se révéler beaucoup moins malléable et beaucoup sinueuse que prévue. Depuis quatre ans et Koi No Yokan, les gros de Sacramento n’avaient donné... Lire la critique de Gore

28 6
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Les Deftones vieillissent comme du bon vin !

Les albums de Deftones vieillissent comme du bon vin, ce sera probablement le cas de leur nouvel album: Gore. Quatre ans après l’excellent Koi No Yokan, le groupe californien continue d’évoluer vers des sentiers plus alternatifs et planants, tout en laissant les guitares s’exprimer. Cet album a bien évidemment un goût particulier car c’est le premier depuis la mort du bassiste historique du... Lire l'avis à propos de Gore

4
Avatar Valentin Madafaka
9
Valentin Madafaka ·

« There is blood on the beaches »

Les quatre années qui séparent « Gore » de son prédécesseur sont passées vite. « Koi No Yokan » avait pour moi deux ans tout au plus... Les morceaux en preview sur internet n'étaient pas parvenus à mes oreilles. La découverte de ce nouvel album s'est donc faite d'un bloc et je dois dire qu'il a été pour moi un de ces albums qui se digèrent avec le temps, plus que les... Lire l'avis à propos de Gore

2
Avatar Endless_
7
Endless_ ·

Ou pas def !

Juste en perspective de mon avis, je suis un fervent fan de Deftones depuis Adrenaline. Déjà depuis Satruday Night Wrist je m'étais habitué à écouter ce groupe évoluer, pour le meilleur comme pour le pire ! J'étais très convaincu par le duo Diamond Eyes / Koi No Yokan ! Le combo lourdeur & mélodie revu par Deftones, ça s'écoute et ça se respecte ! Ils en avaient déjà révolutionné... Lire la critique de Gore

5 28
Avatar Deftom
4
Deftom ·

Gore mais pas trop.

A vrai dire, j'appréhendais vraiment la sortie de ce dernier album. D'une part parce que Deftones est un de mes groupes préférés et d'autre part parce qu'il est précédé du très puissant Koi No Yokan. Les premières écoute me rebutent un peu, on ne comprend pas trop ce qu'il se passe... Comme si l'album restait ancré dans l'esprit Deftones, tout en essayant de s'en échapper un peu...... Lire la critique de Gore

Avatar The Whale
6
The Whale ·

Gore / Adore

Si le contre-pied de l'album hard et sans concession ne fonctionne pas très bien et qu'il semble très artificiel, cela n'enlève rien à la magnifique fuite en cris proposée par Chino et son groupe. Ceux qui connaissent le projet alternatif Team Sleep auront en tête un titre comme Blvd Nights qui s'inscrit clairement dans la même veine que cet album. Chaque titre est d'une précision incroyable,... Lire la critique de Gore

Avatar Melomaniac
8
Melomaniac ·

Un vrai changement

Bon je vais pas vous raconter l'historique de ce groupe qui n'a aujourd'hui je pense plus besoin d'être ré-énoncé.... Pour moi ce nouvel album de deftones est vraiment l'album qui rompt avec ce qu'il ont pu faire auparavant ! Le steph à beau dire qu'il s'est fait chier pendant l'enregistrement, si il avait un peu lâché ces fantasmes métal vieillots ou moches à la Meshuggah qui n'ont... Lire l'avis à propos de Gore

2
Avatar BenjaminPrnt
8
BenjaminPrnt ·

Critique de Gore par Marcel Kunwu

Un nouvel album de Deftones égale à eux-mêmes, entre rock et grande rage lyrique jetée à l'envolée. Efficace mais sans véritable alchimie, l'album exprime chez moi peu d'émotions. Probablement que le live lui donne plus d'ampleur. Lire la critique de Gore

Avatar Marcel Kunwu
5
Marcel Kunwu ·

Nothing can save me now is what I believe...

"Gore" est la dernière livraison des Deftones. C'est le premier album du groupe depuis la mort de son bassiste Chi Cheng. L'album, qui compte 11 titres, est marqué comme d'habitude par l'empreinte vocale de son chanteur Chino Moreno. "Gore" fait la part belle aux compositions planantes et atmosphériques, l'album comportant moins de morceaux nerveux que parfois, à l'exception de "Doomed user"... Lire la critique de Gore

1
Avatar dagrey
8
dagrey ·

bien fade

4 ans que j'attendais un successeur à KOI NO YOKAN dont je ne suis pas fan. Quand "Prayers/Triangles" (le 1er single) est sorti à l'écoute je me suis senti poussé des ailes. Ce titre est juste exceptionnel pour ma part. Mélodique et violent à la fois. Une pure merveille. Je dois avouer que je n'ai pas eu cette sensation en écoutant tous les autres morceaux. L'album vient de sortir... Lire la critique de Gore

Avatar Bo-lud
6
Bo-lud ·