Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Head Hunters

Avatar Philip_Mortimer
Critique publiée par le

Un album majeur à plus d'un titre, qui définira clairement les bases du jazz-funk. Herbie Hancock regorge d'inventivité, que ce soit sur l'intro et la réécriture de Watermelon Man ou la ligne de basse de Chameleon. Le fender Rhodes, la basse de Paul Jackson et le saxophone de Bennie Maupin s'entremêlent parfaitement. On soulignera aussi les percussions et la batterie de Harvey Mason, incroyablement groovy.
Un indispendable de toute discothèque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 692 fois
14 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Philip_Mortimer Head Hunters