Poor Lonesome Cowboy

Avis sur Here Comes the Cowboy

Avatar Anto Cash
Critique publiée par le

Mac DeMarco est un extraterrestre à la peau de croco et à la six cordes dans le dos.

L’artiste américain nous offre aujourd’hui son quatrième album studio, un bel hymne au folk et à la country, le tout mêlé à la voix suave et aux paroles souvent excentriques du chanteur.

C’est une certaine émotion qui se dégage de cet album. Peu de changements musicaux ont eu lieu -c’est tant mieux-, on est de retour dans l’univers perturbé et perturbant de l’artiste, la rythmique est monotone et les mélodies toujours aussi mélancoliques. Pourtant, après un certain nombre d’écoutes, on déchiffre une certaine maturité dans les constructions mélodiques et dans l’écriture des textes. Le chanteur a (enfin) trouvé sa catharsis dans cette belle et douce instrumentalisation.

Here Comes The Cowboy est le disque le plus funky de sa carrière, la mise en place des guitares électriques accompagnées par la mythique reverb et une légère dose de drive apportent aux chansons, une dimension plus aérienne, plus libérée. La voix a elle aussi bien évoluée, DeMarco trouve une nouvelle tonalité de voix qui lui permet de monter plus haut dans les aiguës et donc d’apporter une émotion plus intense.

À l’écoute de cet album, on devine la plupart des inspirations du chanteur : le funk bien sûr et les sons de synthés déments de Sly & The Family Stone mais aussi la pop-rock classique où on nage dans un océan de mélodies qui rappellent de temps en temps Elton John ou encore John Lennon.

Pour conclure, Mac DeMarco réussit magnifiquement son retour en studio avec un album mélancolique, lisse, qui vous portera dans un bel endroit calme et réfléchi où la voix du chanteur apaise et fait voyager.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 257 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Anto Cash Here Comes the Cowboy