Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Le renouveau de COB !

Avis sur Hexed

Avatar thrashiffanneau
Critique publiée par le

Il y a deux jours sortait l'album des finlandais de Children of Bodom...
Etant un de mes groupes préférés, j'attendais cet album depuis l'annonce de sa sortie, c'est-à-dire près d'un an !
Question communication : interview d'Alexi Laiho pour chaque morceaux, une bière brassée à partir de l'eau du lac Bodom et trois clips ! Les jeunes énervés d'Espoo s'apprêtent à nous envoyer du death mélodique très lourd en pleine face...

Et c'est chose faite !
Venons-en d'abord aux singles qu'ils ont sorti en avant-première soit la 1ère, 2nde et 6ème piste "This Road" ; "Under Glass & Clover" et "Platitudes and Barren Words", le premier rappelant leur excellent album Hate Crew Deathroll, de la nostalgie couplé à des riffs jouissifs pour commencer, un second speed accompagné par des mélodies au clavier qui fait oublier leur précédent album qui était plutôt long/lent et plus atmosphérique, planant que ce nouvel album totalement IN YOUR FACE !
Le 6ème est un souvenir mélancolique à leur autre album de légende Are You Dead Yet ? avec riffs lourds superposés à des mélodies rapides entêtantes au clavier, que du bonheur !
Cette avant-première est déjà absolument dingue, et ce n'est que le début !
Voyons le reste de l'album, en oubliant les deux lives de deux morceaux pas spécialement marquants de leur dernier album, je vais essayer de résumer rapidement :
Glass Houses : rappelle des souvenirs de l'album Hatebreeder, riffs/solos de dingues d'Alexi accompagné par un fond mélodique (synthétiseur aux sonorités de clavecin) et un jeu de batterie plus complexe.
Hecate's Nightmare : le moins bon morceau selon moi, plutôt lent et qui semblerait venir de leur précédent album I Worship Chaos, COB part avec ce morceau dans un trip onirique en quelque sorte !
Kick in a Spleen : Construction plus diabolique, féroce, des blast-beat à tout-va, nous ne sommes plus dans du death mélodique, mais du black mélodique, à la première écoute on pourrait croire à du Dimmu Borgir ou Satyricon ! Excellent morceau !
Hexed : Première fois que l'on voit ça chez COB, du death symphonique voire néo-classique, déjà dans l'intro avec un clavier aux sonorités de clavecin et un jeu de guitare semblable à celui d'un violon ! Le rythme rappelle le travail du compositeur Bach (dont Alexi Laiho est fan !) + riffs et blast-beat puissants !
3 des 4 derniers morceaux sont plus progressifs car proposent une construction plus complexe, que l'on saluera pour la performance incroyable du groupe et leur maîtrise du genre dans lequel ils opèrent !
Soon Departed : Alternance entre riffs digne du meilleur thrash metal et mélodies langoureuses, COB rappelle qui sont les maîtres en Scandinavie !

En guise de conclusion, cet album fait retrouver foi en ce groupe de génies après leur plutôt décevant I Worship Chaos, non seulement ils nous rappellent de magnifiques souvenirs en plaçant des riffs références à leurs meilleurs albums mais tentent également de nouveaux horizons artistiques sans se perdre dans un résultat final brouillon, en plus de ça la couleur violette va bien à leur faucheuse Roy ! Un excellent album à ajouter à leur discographie

Top 5 :

1 - Platitudes and Barren Words
2 - Hexed
3 - Soon Departed
4 - Glass Houses
5 - Kick in a Spleen

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 415 fois
4 apprécient

thrashiffanneau a ajouté cet album à 2 listes Hexed

Autres actions de thrashiffanneau Hexed