Écouter
Pochette Homogenic

Homogenic

(1997)
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 15
  2. 17
  3. 18
  4. 43
  5. 110
  6. 328
  7. 986
  8. 1498
  9. 890
  10. 438
  • 4.3K
  • 414
  • 482
  • 24

Liste de morceauxHomogenic

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:15)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:04)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:21)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:17)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:53)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:29)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:06)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:19)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:19)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:33)
Match des critiques
les meilleurs avis
Homogenic
VS
Björk ne rigole plus...

C'est donc en 1997, à partir de ce troisième opus, que Björk décide de tout orchestrer. Productrice de l'album, elle le personnifie et de lui donne une touche expérimentale. Grâce à des sons plus organiques et recherchés que dans ses deux premiers disques, le supplément d'âme se précise enfin. La maturité de l'artiste aussi. Dès les premières secondes d'écoute, Homogenic propose à son auditeur des échantillons électroniques sombres et mystiques avec Hunter, premier morceau de l'album. Les...

7
Avatar AdamTifrice
4
AdamTifrice
Philibert c koi qu't écoutes ?

Philibert, mais...nom de de Dieu ! Qu'est-ce que c'est qu'ce bordel ? C'est quoi qu't écoutes, là ? Mais franchement.. C'est pas possible...C'est pas d'la musique ça mon gars... J'te parle de musique moi...d'la vraie ! Pas d'ce fatras sonore. Bon j'me suis forcé à écouter tout l'album, la, la, la...là...las... J'suis resté à écouter comme un gland cette voix amélodique, son phrasé chiant, ses raclements de gorges, ses cris zarbis, ses pip pip, ses ouou ouou, ses uhuhuh uh uh, ses ahah ah ah... Lire l'avis à propos de Homogenic

2

PostsHomogenic

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (18)
Homogenic
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
OMOgenic lave plus blanc que blanc

Hum, tout d'abord je m'excuse de ce titre mauvais et racoleur (mais il paraît que ça attire les gens, de l'humour aussi nul... j'essaye). Bref, je m'attaque à un album que j'aime beaucoup alors que c'est loin de mes styles habituels. J'aime pas tout ce qui a des sons électroniques, j'aime pas les voix trop aiguës, j'aime pas spécialement la pop. Mais j'aime Björk et ça depuis que j'ai regardé... Lire la critique de Homogenic

19 5
Avatar Tallowisp
10
Tallowisp ·
La profondeur des choses

Le meilleur album de tous les temps à mes oreilles, à mes yeux. Découvert à l'âge de 13ans, passé en boucle du soir au matin dans ma platine cd, copiée je ne sais combien de fois sur k7, écoutée au walkman tout le temps. De la à commencée ma chasse au rarities de bjork, toujours en quête de cet album je n'ai jamais encore trouvé mieux. A chaque écoute il me renvoi à mon chez moi le plus... Lire l'avis à propos de Homogenic

4
Avatar Rama-otaupia Arma
10
Rama-otaupia Arma ·
Découverte
Björk is full of love.

Une leçon d'anatomie musicale à l'islandaise. Des percussions comme un cœur battant la chamade, Des violons tendus comme des nerfs toujours prêts à se rompre. Quelques vents comme autant de souffles tantôt apaisés, tantôt d'asphyxie. Homogenic est une œuvre intégrale, maîtrisée de bout en bout, d'une cohérence prodigieuse. Cocktail de sons des quatre éléments, la musique de Björk se fait... Lire la critique de Homogenic

8
Avatar Mr_Cooper
8
Mr_Cooper ·
Adj. similaire en terme de structure, de gènes, de relation, de fonction.

Après ses deux premiers albums aux styles un peu zigzaguants, Debut et Post, Björk annonce définitivement la couleur, afin de créer un album bien plus ciblé, bien plus homogène. Ainsi est né Homogenic, un album où Björk incorpore beats électros aux sonorités froides et orchestrations aux arrangements cinématographiques ; en somme, l'aboutissement d'un art stupéfiant... Lire la critique de Homogenic

2 3
Avatar LuluStar
10
LuluStar ·
Critique de Homogenic par Escrivaillon

Homogenic. Le début de mon histoire d'amour avec l'Islandaise. Je me souviens, quand je partais au lycée, le matin, je mettais le boulevard des clips sur la 6 pour me préparer, et un jour est sorti "Bachelorette". Une vraie merde ! Et avec un clip complètement tarte. "One day, I found a big book buried deep in the ground..." Et M6 l'a passé tous les matins. Et tous les matins, je me suis... Lire la critique de Homogenic

2
Avatar Escrivaillon
9
Escrivaillon ·
Toutes les critiques de l'album Homogenic (18)
Vous pourriez également aimer...