De l'ombre à la lumière.

Avis sur How to Be a Human Being

Avatar Babouille
Critique publiée par le

Plus hétérogène que leur premier album pourtant déjà excellent, Glass Animals réitère et affirme leur style en proposant encore une fois un gros travail sur le mixage de morceaux aussi percutants musicalement qu'agréablement déroutants (Life Itself, Youth).
La voix de Dave Bayley, parfois polyvalente (Take a Slice, Agnes) garde son empreinte incroyablement planante (Mama's Gun, Poplar St) pour notre plus grand plaisir.
De mon impression, Glass Animals, à la manière de Half Moon Run, propose un deuxième album plus lumineux et plus pop (ce qui se voit aux couleurs de la pochettes d'ailleurs), moins psychédélique et moins sauvage, comme si How to Be a Human Being faisait office de notice à suivre pour devenir un humain plein de vie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 416 fois
2 apprécient

Autres actions de Babouille How to Be a Human Being