👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.


Human After All



Les Frenchies reviennent avec leur troisième album solo, 4 ans après le très bon Discovery.

Human After All, premier titre éponyme, un son très rock mais tellement prenant avec ses petit bruit de bouche (meumemer) qui donne une mélodie à une musique rythmée de façon plutôt simple mais très efficace. The Prime Time Of Your Life, un titre une nouvelle fois plutôt sombre avec un rythme lourd mais le tout est assez déconcertant et ne m'a pas plu. Robot Rock, encore du lourd avec ce titre, accompagné d'une jolie mélodie qui rend le tout géniale, un titre à écouter en boucle. Steam Machine, dès les premières notes j'ai l’impression de revenir en arrière avec The Prime Time Of Your Life, un son expérimental mais que je trouve dans sa globalité plus intéressante que l'autre chanson citée auparavant. On conclu cette première partie d'album avec Make Love, une chanson qui sort complètement du lot de ces 5 chansons. Un aspect pop/electro douce mais qui ne manque pas de qualité avec une jolie mélodie piano et guitare, cela fais du bien aux oreilles de faire une petite pause calme suite à des titre aux sonorité Rock avec de grosse basses.

On revient dans le gros son qui tâche avec The Brainwasher, une intro qui évidemment fait pensé à Iron Man des Black Sabbath, encore cet aspect rock toujours aussi présent. On/Off, une interlude. Television Rules The Nation, encore un tube, pas grand chose à dire c'est tout simplement du très bon. Technologic, tube en approche (encore), la voix peut dérouter à la première écoute mais la musique accompagne parfaitement, ce qui est sur c'est que vous allez remuer vos têtes, vos popotins sur ce son.

On termine avec un titre beaucoup plus calme, Emotion, malheureusement celui ci parait répétitif et un peu en panne d'inspiration.

Human After All est un album qui se détache de son prédécesseur Discovery, avec un aspect rock très présent et des sonorité electro très lourde avec des basses ultra présente. Moi j'ai beaucoup aimé mais je peux comprendre que cela ne plaise pas à certaine personne qui préféreront le groupe pour leur son/titres plus mélodique.

Falkinth
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 2 ans

Human After All
Toga_Nico
8

A prendre avec du recul...

Attention je ne dit pas que c'est le meilleur de Daft Punk, mais au final ça reste une claque mémorable pour l'époque ! Une claque incomprise (surtout pour les nombreux fans ayant découvert Daft Punk...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

2

Human After All
khms
3

Critique de Human After All par khms

Cet album est un peu à l'image de son single le plus connu, Robot Rock. La chanson est bonne, dynamique, avec plein de trucs sympas dedans, mais ça tourne en rond. Il ne faut pas beaucoup de temps...

Lire la critique

il y a 10 ans

6 j'aime

4

Human After All
Lam
5

Pas un album, un liant

Écouté pour lui-même, Human After All remplit l'objectif de ses auteurs : un album volontairement non fini, non poli. C'est aussi un album assez terne, qui semble fait de chutes. Écouté pour ce...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

Violator
Falkinth
9
Violator

Back To The Past Ep-1 dépêche toi maude!

Violator En décembre 2020 j'ai fêté mes 30 et en début d'année 2021, j'avais comme une envie de me replonger dans le passé. J'ai alors tapé top album 1990, année de ma naissance, je suis alors tombé...

Lire la critique

il y a plus d’un an

3 j'aime

What’s Your Pleasure?
Falkinth
8

Un Plaisir pour les oreilles

What's Your Pleasure? J'ai découvert par hasard Jessie Ware avec son clip Spotlight, curieux de découvrir l'univers de cette artiste je me suis mis à écouter cette album et je n'ai pas été déçu. Une...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime

Got to Be There
Falkinth
5

The Begining

Got To Be There Ah.. Michael Jackson.. Tellement de choses à dire sur cet artiste, un personnage a lui tout seul qui a eu une évolution étonnante voir même troublante. Je me lance donc dans la...

Lire la critique

il y a 4 ans

3 j'aime