Good, after all.

Avis sur Human After All

Avatar Nowaysis
Critique publiée par le

Sorti dans le plus grand des secrets en 2005, cet album est aux antipodes de Discovery, le plus gros succès commercial des Daft.

Là où Discovery se voulait dirigé vers le grand public, HAA prend tout le monde à revers et met un coup à l'industrie musicale pour un groupe "commercial" suite à Discovery.
Tout l'album est sur une même ligne directrice, la critique de la société de consommation.

Tous les titres sont HYPER répétitifs, en dénonçant le matraquage audiovisuel, en le matraquant en musique, ça peut paraître bête mais c'est comme ça qu'il est construit, et ça marche foutrement bien.
Je ne vais pas faire la revue de tous les titres, ce sera un peu toujours la même, chose, mais ceux qui ressortent sont HAA, TPTOYL, Make Love, Technologic, TRTN, pour moi.

A noter que cet album est exrêmement bien utilisé sur le live de DP en 2007, on y voit le potentiel de cet album, qui sert de base très solide à quelque chose de plus fini.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 493 fois
2 apprécient

Autres actions de Nowaysis Human After All