Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Avis sur

III: Temples of Boom

Avatar moppynounet
Critique publiée par le

Souvent, dans le hip hop (à part quelques producteurs) un groupe est porté uniquement par le ou les Mc('s). Mettons les choses à plats, Dj Muggs est à la West Coast ce qu'est RZA à la East Coast. Muggs avec ça patte inimitable, qu'il livre des beats de malades, des samples glauquissime à souhait avec un talent rarement égalé par ses compères (et même par lui même). Et ces morceaux, sont sublimé par un B-Real au summum de son art, qui livre un flow si particulier qui tranche parfaitement avec les vibes pessimistes de Muggs, mais qui reste toujours en osmose. D'ailleurs un certains RZA (avec Ugod) vient posé un le seul feat de l'album (et produit également le morceau). Killa Hills Niggas (de RZA) n'est pas exceptionnel, mais se laisse écouter. Et si il y'a un point poin c'est que Sean Dog pose rarement (se consacrant à un projet solo) sur le disque.

Pour conclure, l'album (contrairement à black sunday) et beaucoup plus difficile d'accès, moins entraînant, mais beaucoup plus hypnotiques. Bref, on s'allume un joint, notre esprit divague vers une tombe d'un cimetière, et le groove de l'album fait bouger notre corps, et pour apprécier totalement ce 3ème opus, il faut l'écouter au moins 3fois et si par hasard vous l'aimer, vous le laisserez tourner en fond sonore pendant un bout de temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 484 fois
11 apprécient

Autres actions de moppynounet III: Temples of Boom