Écouter
Pochette I Forget Where We Were

I Forget Where We Were

(2014)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 1
  2. 0
  3. 6
  4. 7
  5. 21
  6. 55
  7. 197
  8. 182
  9. 101
  10. 37
  • 607
  • 98
  • 116
  • 9

Liste de morceauxI Forget Where We Were

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:44)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:12)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:41)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:33)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:18)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:49)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:04)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:46)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:08)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:02)
Critiques : avis d'internautes (8)
I Forget Where We Were
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"The great divide and range of green green grass Oh, maybe it was peace at last, who knew."

Le reproche fait parfois à Ben howard est le fait qu'il produit des choses assez semblables. Ce qui est faux et infondé. J'ai découvert l'artiste en 2012 et je tiens à dire que c'est une des plus belles découvertes faites jusqu'ici. Entre 2012 et ce nouvel album ,j'ai entendu et (re)entendu Ben des milliers de fois et dans des endroits différents. J'avais entendus et (re)entendus ses...

7 5
Avatar Marie M
7
·
Jewish Mother Style

Cher toi, Je ne suis absolument pas objective en ce qui concerne Ben Howard. Absolument pas. Je l'ai croisé tant de fois que je ne peux pas être mordante. Mais cet album est clairement abouti, n'ayons pas peur des mots. Il y a des titres qui percutent tout de suite et intensément. Puis il y a ceux qui s’immiscent doucement, comme "Time is dancing". Ça va te coller à la peau, te bercer, te... Lire la critique de I Forget Where We Were

6
Avatar Mathilde Rousselot
9
Mathilde Rousselot ·
Où on en était avec Ben Howard

I Forget Where We Were. Ah bah oui, moi aussi, j'avais un peu oublié où on en était avec Ben Howard. Le premier et seul retour que j'ai reçu de cet album avant que je l'écoute était : "Ouais ... c'est pas mal, mais il refait toujours la même chose." Bon. Vint le temps de l'écoute. Et en fait, je ne suis pas d'accord. Je ne connaissait que Every Kingdom (2011) de Ben Howard, et cet album malgré... Lire la critique de I Forget Where We Were

2
Avatar flèp
8
flèp ·
Découverte
I Remember Where We Were

Personnellement, je n'oublierai jamais où j'étais quand j'ai eu la chance d'écouter et de voir ce garçon sur scène. Je me souviens qu'il avait joué I Forget Where we Were il y a presque un an et demi déjà, et que j'avais adoré cette nouveauté (avec Keiko, qui malheureusement n’apparaît pas sur cet opus). Sa plus belle composition à mon avis... Juste derrière, End of the Affair, premier morceau... Lire l'avis à propos de I Forget Where We Were

6
Avatar Aivil
8
Aivil ·
Critique de I Forget Where We Were par Wildly

Le plaisir de redécouvrir Ben Howard. Après un mois intensif à réécouter sa discographie, je peux enfin me plonger dans ce nouvel album. Album dont j'avais pu avoir certains prémisses, des sessions acoustiques données pour des radios, qui me donner déjà des frissons partout, partout ! J'ai ensuite eu le plaisir de pouvoir voir le live de l'album. Toujours aussi prometteur ! Après un tumultueux... Lire l'avis à propos de I Forget Where We Were

2
Avatar Wildly
9
Wildly ·
Toutes les critiques de l'album I Forget Where We Were (8)
Vous pourriez également aimer...