👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Il n'y a plus rien

946

380

126

8.4

Album de Léo Ferré · 1973 (France)

Genres : Chanson, Poetry

Label :

Barclay
Toutes les informations
ClementLeroy

San Bardamu

Ils te tairont, les gens. Les gens taisent l'autre, toujours !

il y a 7 ans

4 j'aime

2

Krokodebil

Krokodebil

J'ai un don pour écouter des disques horriblement déprimants en plein milieu de la nuit.

il y a 7 ans

4 j'aime

6

ChaMld

ChaMld

Absolument fou.

il y a 4 ans

3 j'aime

Billy98
8
Billy98

Critique positive la plus appréciée

Voyage dans l'âme de Léo

Si il y a un album pouvant décrire ce qu'était Léo Ferré, c'est celui-là ! Démesuré, tendre, fragile, violent, généreux, révolté, triste, comme lui et l'ensemble de son œuvre. Mais tout se termine...

Lire la critique

il y a 5 ans

Andy-Capet
9
Andy Capet

Si la colère avait une musique

Je l'ai écoutée une fois. Je l'ai entendue en mon for. Et même si je n'y suis plus jamais revenu, parce que c'est vif dans ma mémoire comme une chair éclatée, je me souviens comme si c'était hier...

Lire la critique

il y a 9 ans

SombreLune
9
SombreLune

Une étincelle, une lueur et puis plus rien

C'est comme un train dans la nuit Un au revoir dans une gare Un enfant perdu qui crie Un chien tout seul dans un hangar C'est une valise toute cabossée Qui se dévoile après le coin L’œil devine la...

Lire la critique

il y a 4 ans

ClementLeroy
10
San Bardamu

Léo Férré, fidèle à lui-même. Du très très grand..... Je suis un chien ? Perhaps !

Bonjour à tous, Cettte fois_ci, je m' attaque à un chanteur, dont j' admire la personnalité, et l' Oeuvre. Quel mec. Un anarchiste intelligent. Il a bercé mon adolescence.... Il est génial !! Que...

Lire la critique

il y a 7 ans

Rainure
10
Rainure

Une rencontre immolée

Chapitre 3 : Il n'y a plus rien (d'autre que nous) Mon onanisme de pitié et de lune… Après une interminable balade, l’heure tournant, la Nuit couvrant et délivrant sa lumière ; d’où qu’elle vienne,...

Lire la critique

il y a 6 ans